Conteneurs en service express

30/12/2011
Conteneurs en service express

Laurent Tamegnon (photo), le président de l'association des entreprises de la zone franche (Asozof) vient juste de rentrer de Bruxelles où il a participé à une réunion organisée par les Douanes belges en compagnie de représentants de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo et du Patronat.

Republicoftogo.com: Quel était le thème des discussions de Bruxelles ?

Laurent Tamegnon: Il y a en Belgique, un nouveau système qui favorise la sortie rapide des conteneurs des ports. Tout cela passe par un Conseil des opérateurs économiques agréés. Nous souhaitons nous en inspirer de cette expérience au Togo et le mettre en place très rapidement.

Republicoftogo.com: Dans le cas spécifique du Togo, comment éviter la fraude ?

Laurent Tamegnon: Nous allons organiser un forum national des opérateurs économiques pour leur expliquer le processus par lequel ils pourront intégrer ce Conseil et bénéficier de ces avantages. 

Le processus de sélection des entreprises qui pourront faire partie de ce Conseil sera très rigoureux. Nous savons effectivement que des gens ont le goût du gain facile et qu’ils pourraient être tentés de frauder, mais les critères d'intégration seront tels qu'une fois sélectionné, l'opérateur ne voudra vraiment pas s’amuser à ça. 

Republicoftogo.com: En ce qui concerne la législation en zone franche comment améliorer les choses ?

Laurent Tamegnon: L'année 2011 n'a pas été facile pour les entreprises de l'Asozof en raison de la loi de finance 2009, mais aujourd'hui avec l'adoption des nouveaux statuts de la Zone franche, le chemin est balisé pour un meilleur devenir. 

Nous avons déjà près d'une trentaine d'entreprises qui souhaitent avoir leur agrément pour intégrer la zone franche. Pour 2012, notre première démarche sera l'adoption d'une nouvelle convention collective spécifique aux sociétés de la Zone franche. Nous allons bénéficier de l'appui du Bureau international de travail (BIT). Je pense qu'elle sera effective au cours de l'année 2012.

Je peux vous assurer que les entreprises ont fait beaucoup d'efforts pour offrir de meilleures conditions aux travailleurs du secteur. Avant même la signature de la convention collective, un Smig à 35.000 Fcfa et même plus est appliqué par de nombreux opérateurs.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !