Convention de Yamoussoukro : encore des progrès à faire

04/02/2011
Convention de Yamoussoukro : encore des progrès à faire

La nouvelle compagnie « Sénégal Airlines » a débuté son activité il y a quelques semaines en proposant des liaisons vers Nouakchott, Banjul, Conakry, et Ouagadougou. Elle est le fruit d’un partenariat entre l’Etat sénégalais et des partenaires privés locaux et ambitionne de reprendre le réseau d’Air Sénégal International.
La compagnie dispose de deux Airbus A320 loués et affichant une dizaine d’années de vol.
« La compagnie (…) a l’ambition de donner une nouvelle dynamique au transport aérien sénégalais, régional et même continental », peut-on lire sur le site.
L’ambition est louable, mais alors pourquoi le Sénégal refuse depuis un an d’accorder des droits de trafic à Asky, en contradiction avec la Convention de Yamoussoukoro de 1999 qui libéralise l'accès au transport à toutes à les compagnies africaines.
L’explication est simple : écarter la concurrence pour permettre à Sénégal Airlines de prendre son envol.
D’ailleurs fin janvier, les autorités sénégalaises ont interdit à Brussels Airlines la desserte de Conakry, Banjul et Freetown à partir de Dakar…

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tous mobilisés contre les changements climatiques

Environnement

La Semaine de la diplomatie climatique se déroule du 24 au 30 septembre avec de nombreuses conférences, débats, projection de films.

ACP-UE : début des négociations le 1er octobre

Coopération

Le Groupe central de négociation chargé de préparer les prochaines discussions avec l’UE pour parvenir à un accord post-Cotonou, s’est réuni dimanche à New-York.

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.