Convention de Yamoussoukro : encore des progrès à faire

04/02/2011
Convention de Yamoussoukro : encore des progrès à faire

La nouvelle compagnie « Sénégal Airlines » a débuté son activité il y a quelques semaines en proposant des liaisons vers Nouakchott, Banjul, Conakry, et Ouagadougou. Elle est le fruit d’un partenariat entre l’Etat sénégalais et des partenaires privés locaux et ambitionne de reprendre le réseau d’Air Sénégal International.
La compagnie dispose de deux Airbus A320 loués et affichant une dizaine d’années de vol.
« La compagnie (…) a l’ambition de donner une nouvelle dynamique au transport aérien sénégalais, régional et même continental », peut-on lire sur le site.
L’ambition est louable, mais alors pourquoi le Sénégal refuse depuis un an d’accorder des droits de trafic à Asky, en contradiction avec la Convention de Yamoussoukoro de 1999 qui libéralise l'accès au transport à toutes à les compagnies africaines.
L’explication est simple : écarter la concurrence pour permettre à Sénégal Airlines de prendre son envol.
D’ailleurs fin janvier, les autorités sénégalaises ont interdit à Brussels Airlines la desserte de Conakry, Banjul et Freetown à partir de Dakar…

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.