Coopération sino-togolaise en matière de formation agricole

25/04/2012
Coopération sino-togolaise en matière de formation agricole

Le centre pilote des techniques agricoles, construit à Zanguéra à 35 km au nord ouest de Lomé, par la Chine a été inauguré mercredi par le président Faure Gnassingbé. 

Il s’agit d’un investissement de plus de 3 milliards de Fcfa. Ce centre a pour vocation de former des vulgarisateurs et des exploitants agricoles aux techniques modernes de production. 

L'ambassadeur de Chine au Togo,  Zuofeng Wang, a salué les liens de coopération entre le Togo et la Chine qui ont permis la réalisation de ce projet. Il a rappelé que le centre est réalisé dans le cadre du Forum de coopération Chine-Afrique qui s’est déroulé à Beijing en 2006 qui définit les axes prioritaires d'intervention de la Chine dans une quinzaine de pays africains.

Voici le discours prononcé par Kossi Mensan Ewovor (photo), le ministre togolais de l’Agriculture 

Excellence Monsieur le Président de la République,

C’est un grand honneur et un immense plaisir pour moi  de prendre en ce jour la parole devant vous à l’occasion de l’inauguration du Centre pilote des techniques agricoles du Togo.

Permettez-moi de vous remercier d’avoir accepté, malgré votre calendrier extrêmement chargé, de présider personnellement cette cérémonie que vous avez bien voulu placer dans le cadre de la célébration du 52ème anniversaire de l’accession de notre pays à l’indépendance.

Merci à tous ceux qui ont accepté de faire le déplacement de ce site. Aussi voudrais-je rendre grâce à Dieu pour avoir permis la tenue de cette cérémonie.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Sous votre houlette, le Togo est aujourd’hui dans une bonne dynamique pour accélérer son développement. Les grands actes que vous avez posés ces derniers temps sont porteurs d’espoir pour notre pays.

C’est ici le lieu pour moi de vous adresser, mes vifs remerciements pour l’excellence des relations que vous avez su fructifier avec les plus Hautes Autorités Chinoises dans le respect de la solide amitié et coopération qui existent fort heureusement entre nos deux peuples.

Le centre que vous inaugurez aujourd’hui est une preuve supplémentaire  de votre volonté de développer l’agriculture togolaise.  En effet vos actions en direction du secteur agricole sont multiformes et pertinentes.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Permettez-moi de rappeler que le début de cette aventure remonte à 2006. En effet, c’est  lors du Forum de Coopération Chine-Afrique de Beijing auquel vous participiez personnellement en novembre 2006 que Son Excellence HU JINTAO, Président de la République Populaire de Chine avait pris des mesures pour renforcer la Coopération Sino-africaine.

Au titre de ces mesures était inscrit la construction de Centres Pilotes des Techniques Agricoles pour laquelle  notre pays le Togo, grâce à votre insistance personnelle a été retenu dans le groupe des 15 premiers pays africains, afin de l’aider, par la formation, à moderniser son système de production et contribuer à l’amélioration des conditions de vie des producteurs.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Le 1er octobre 2008, vous nous avez donné instruction de procéder à la pose de la première pierre pour la construction de ce Centre Pilote en présence des membres du gouvernement, de l’Ambassadeur de chine d’alors et de Monsieur XIONG Schengen, Vice-Gouverneur de la Province de JIANGXI  accompagné d’une très forte délégation.

Pour la réalisation des travaux, la Société d’Ingénierie d’Infrastructure de Huachang de la province de JIANGXI a été sélectionnée par les Autorités Chinoises.

Cette société a travaillé avec ardeur pour qu’en deux ans et demi ce site soit remis en valeur pour porter ce bel ensemble de structures qui suscite l’admiration de tous.

En effet, le lieu où nous nous trouvons est une ancienne carrière d’extraction de sable faite de grandes excavations et d’accès difficile.    Ce site était à priori impropre à un tel ouvrage mais offrait l’avantage d’être proche de Lomé. Vous me permettrez de saluer ici le génie chinois qui a su valoriser ce site.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Le centre pilote des Techniques Agricoles du Togo, occupe une superficie de 10 hectares. La surface totale bâtie est de  2 hectares. Les différents bâtiments qui s’y trouvent sont :

-          un bâtiment central, à deux niveaux de 1.072 m²  qui abrite les services administratifs et les salles de cours.

-          un bâtiment de 442 m² servant de dortoir aux stagiaires. Il compte 15 chambres à 2 places permettant de loger 30 stagiaires par session.

-          un bâtiment de  766 m² qui sert de logement pour au moins 18 experts et formateurs.

-          un bâtiment de 209 m² destiné à la restauration et comporte une cuisine et un réfectoire.

En plus de ces principaux bâtiments, le centre est doté de 2 hangars d’environ 1.000 m² qui servent d’entrepôts pour le matériel agricole,   d’un hangar de séchage des produits de récolte d’environ 600 m², d’une station de pompage et d’un château pour l’approvisionnement en eau du centre.

Les aspects de distraction et  de spiritualité ne sont pas négligés dans la conception du centre. C’est ainsi que vous y trouverez un terrain de basket, une bibliothèque et une salle polyvalente de prière.

Une retenue d’eau d’une capacité de 12.000 m3  vient compléter les infrastructures. Elle permet de collecter les eaux drainées sur tout le centre et sert de réserve pour assurer  l’irrigation d’appoint des parcelles pendant la saison sèche et est aussi propice pour la pisciculture.

La surface non bâtie qui couvre une superficie d’environ 8 hectares est réservée aux démonstrations, aux essais variétaux et à la formation des stagiaires.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Le montant de l’étude et de la construction du centre est évalué  à 40.000.000 de yuan soit environ  3.100.000.000 de FCFA.

La contrepartie togolaise a porté sur un montant de plus de 100.000.000 de FCFA sans compter les charges liées aux exonérations de taxes sur les biens et matériels importés. A ce titre, c’est le Togo qui a pris en charge l’achat et la mis à mise disposition des 10 ha de terrain, le raccordement au réseau électrique, la construction de la route d’accès et l’aménagement de la devanture.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Mesdames et Messieurs.

La vocation du centre est de former des vulgarisateurs et exploitants agricoles togolais sur les techniques modernes  de production agricole, notamment du riz mais aussi dans la conception et la gestion de projets.

Le Centre de formation sera essentiellement le lieu d'apprentissages multiples pour les agriculteurs, les jeunes entrepreneurs agricoles hommes et femmes qui vont acquérir un ensemble de compétences et de savoir-faire qui leur permettront de mieux avancer et réussir leur insertion dans la vie professionnelle agricole.

Pour ce qui concerne la gestion du centre, le fonctionnement au cours des trois premières années sera assuré avec l’assistance technique et financière du Gouvernement chinois qui mettra à disposition des fonds de roulement, des agronomes, du matériel et des équipements.

De la 4ième à la 10ième année, les frais nécessaires à la gestion courante seront couverts par les revenus issus de la gestion du centre et de l’exploitation de 80 hectares qui seront consacrés à la production de riz  sur le périmètre irrigué de Mission-Tové.

Après 10 ans, la gestion technique et financière du centre incomberait totalement à la partie togolaise.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Je voudrais réaffirmer aux autorités chinoises, la ferme volonté du Gouvernement de ne ménager aucun effort pour assurer le bon fonctionnement du centre. C’est à ce sujet qu’un comité a été déjà mis en place pour travailler en partenariat avec la partie chinoise.

Le centre a déjà abrité une formation test de 15 vulgarisateurs et formateurs pendant deux semaines du 27 février au 9 mars 2012. La formation d’une 2ème promotion de  30 stagiaires vient de débuter.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Cette réalisation vient renforcer l’amitié qui existe entre nos deux pays depuis l’établissement des relations diplomatiques en septembre 1972. Elle vient rallonger la longue liste des projets qui ont été depuis réalisés dans divers domaines.

Nous sommes convaincus que chacun appréciera à sa juste valeur, vos efforts et ceux du Gouvernement à offrir un cadre de formation approprié pour ceux et celles qui ont la responsabilité grandissante d’assurer la sécurité alimentaire dans notre pays.

Excellence, Monsieur le Président de la république,

En votre nom et celui du Gouvernement, je remercie les plus Hautes Autorités de la République Populaire de Chine pour cet important outil qu’ils offrent au Togo qui fait partie des tous premiers pays Africains à construire et à rendre fonctionnel son centre.

Les sincères félicitations du Gouvernement vont aussi à l’Ambassadeur de Chine au Togo ainsi qu’à ses collaborateurs pour toute l’attention dont ils ont fait preuve tout au long des travaux.

Nos remerciements vont également aux architectes du bâtiment chinois et aux différents responsables de  la Société d’Ingénierie d’Infrastructure de Huachang pour le sérieux avec  lequel ils ont pu réaliser les ouvrages.

Je salue aussi l’engagement des membres du gouvernement, des forces de sécurité, des administrations publiques (finances, travaux publics, Energie, eau) qui ont apporté leurs contributions à cette œuvre.

Nos remerciements vont aux autorités administratives, politiques, à tous les chefs cantons et de villages, et à toute la population de la localité pour avoir offert un environnement de travail tant soit peu paisible à tous ceux qui ont travaillé sur ce chantier.

C’est dans ce même sens que je voudrais demander aux autorités locales de préserver un climat de quiétude autour du centre pour faciliter la vie  à tous ceux qui vont y vivre pour travailler ou apprendre mais aussi à tous les visiteurs.

Excellence, Monsieur le Président de la république,

Comme vous le constaterez lors de la visite guidée, c’est un véritable complexe agricole que vous inauguré et que vous offrez au Togo, surtout à son monde agricole.

La construction ce Centre arrive à point nommé car elle se  situe au moment où le Gouvernement travaille chaque jour davantage à  professionnaliser la production agricole et à faire de ce secteur le socle de la croissance économique.

Excellence, Monsieur le Président de la république,

Certes ce centre va permettre d’accueillir les stagiaires dans des conditions optimales afin qu’ils tirent profit de l’expertise agricole chinoise pour améliorer les performances de notre agriculture.

Sur ce centre, des variétés chinoises expérimentées donnent près de 8 tonnes par hectares. Nous devons donc travailler pour dupliquer ces performances dans les exploitations du Togo afin d’améliorer la productivité et la rentabilité agricoles.

Mais que seraient ces murs sans l'investissement des équipes éducatives ? Que serait ce centre sans les formateurs  de qualité ? Aussi voudrais-je dire aux formateurs et aux encadreurs, qu’ils soient togolais ou Chinois, que nous attendons beaucoup de leur compétence et expertise.

Je sais que vous serez à la hauteur de la mission que les plus Hauts Responsables de nos pays vous confient dans l’amélioration de la formation agricole des  hommes, des femmes et des jeunes agriculteurs.

Excellence Monsieur le Président de la République, pour terminer, je voudrais souhaiter plein succès aux activités du Centre pilotes et vous prier d’accepter à nouveau nos sincères remerciements.

Vive la coopération sino-togolaise. Je vous remercie de votre aimable attention

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

D1 : AS Togo Port prend la tête

Sport

Lors de la 14e journée de D1, disputée dimanche, Anges et Sémassi ont fait match nul (0-0).

SCAPE : lever certains obstacles

Développement

La SCAPE, Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi, est la feuille de route que s’est donné le gouvernement pour assurer le développement économique du pays. Elle nécessite d’importants moyens et le concours actif des donateurs.

Chaude ambiance à la FTF

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) est secouée par une énième crise. L’ancien président de la Fédé, Tata Avlessi, s’oppose à son successeur, Gabriel Améyi,

Nouvelles sources de financement

Santé

Comment trouver de l’argent localement pour développer le système de santé et mettre en place une couverture universelle ?