Coton : se couvrir en cas de mauvais temps sur les marchés

06/01/2015
Coton : se couvrir en cas de mauvais temps sur les marchés

La NSCT a préféré anticiper

Première culture de rente et 2e produit d’exportation après le phosphate, le coton est la principale source de revenus agricoles du Togo et représente de 50 % à 80% des recettes d'exportation, en fonction du niveau de production. Il contribue au PIB entre 2,4 et 4,3% selon les années et emploie 275.000 agriculteurs qui font vivre près de 2,5 millions de personnes.

Problème, les cours mondiaux ne cessent de chuter et les sociétés cotonnières africaines entrent dans une nouvelle ère de difficultés financières.

La Nouvelle société cotonnière du Togo (NSCT) a anticipé depuis 2011 en provisionnant 2,6 milliards de Fcfa. 

‘Cette réserve a permis à la société d’atténuer les effets de la fluctuation du prix du coton sur le marché international et de relancer la production’, expliquent les dirigeants de la NSCT.

Chute ou pas des cours, la NSCT s’est engagée à redynamiser la filière et à parvenir à l’objectif fixé par le gouvernement, celui d’atteindre 200.000 tonnes à l’échéance 2020.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.