Coton : se couvrir en cas de mauvais temps sur les marchés

06/01/2015
Coton : se couvrir en cas de mauvais temps sur les marchés

La NSCT a préféré anticiper

Première culture de rente et 2e produit d’exportation après le phosphate, le coton est la principale source de revenus agricoles du Togo et représente de 50 % à 80% des recettes d'exportation, en fonction du niveau de production. Il contribue au PIB entre 2,4 et 4,3% selon les années et emploie 275.000 agriculteurs qui font vivre près de 2,5 millions de personnes.

Problème, les cours mondiaux ne cessent de chuter et les sociétés cotonnières africaines entrent dans une nouvelle ère de difficultés financières.

La Nouvelle société cotonnière du Togo (NSCT) a anticipé depuis 2011 en provisionnant 2,6 milliards de Fcfa. 

‘Cette réserve a permis à la société d’atténuer les effets de la fluctuation du prix du coton sur le marché international et de relancer la production’, expliquent les dirigeants de la NSCT.

Chute ou pas des cours, la NSCT s’est engagée à redynamiser la filière et à parvenir à l’objectif fixé par le gouvernement, celui d’atteindre 200.000 tonnes à l’échéance 2020.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.