Coup de pompe

14/08/2008
Coup de pompe

Le gouvernement togolais a procédé mercredi à une augmentation des prix du carburant en raison de la flambée des prix sur le marché international, a-t-on appris de source officielle. Le prix du litre d'essence a augmenté de 17,8% à 595 FCFA (0,89 euro) et le gasoil de 18% à 590 FCFA, selon un communiqué du gouvernement lu sur les médias d'Etat.

Le mélange, utilisé dans les groupes électrogènes et les bâteaux de pêche, a augmenté de 4% à 575 FCFA.Les prix du pétrole et du gaz domestique n'ont pas changé, en vue d'aider les populations rurales et de décourager l'utilisation du bois de chauffe et du charbon, souligne le communiqué.

La dernière hausse des prix des produits pétroliers remonte à décembre 2006. Depuis lors, le gouvernement a "toujours subventionné" ces produits, malgré le coût "très élevé" sur le marché mondial, selon des responsables du ministère du Commerce.

Malgré cette nouvelle augmentation, l'Etat va encore injecter plus de 7,7 milliards de FCFA (11,63 millions d'euros) pour supporter les prix à l'importation, alors qu'il a déjà débloqué plus de 18 milliards de FCFA entre janvier et juillet, ont précisé ces responsables.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.