Coup de pompe

14/08/2008
Coup de pompe

Le gouvernement togolais a procédé mercredi à une augmentation des prix du carburant en raison de la flambée des prix sur le marché international, a-t-on appris de source officielle. Le prix du litre d'essence a augmenté de 17,8% à 595 FCFA (0,89 euro) et le gasoil de 18% à 590 FCFA, selon un communiqué du gouvernement lu sur les médias d'Etat.

Le mélange, utilisé dans les groupes électrogènes et les bâteaux de pêche, a augmenté de 4% à 575 FCFA.Les prix du pétrole et du gaz domestique n'ont pas changé, en vue d'aider les populations rurales et de décourager l'utilisation du bois de chauffe et du charbon, souligne le communiqué.

La dernière hausse des prix des produits pétroliers remonte à décembre 2006. Depuis lors, le gouvernement a "toujours subventionné" ces produits, malgré le coût "très élevé" sur le marché mondial, selon des responsables du ministère du Commerce.

Malgré cette nouvelle augmentation, l'Etat va encore injecter plus de 7,7 milliards de FCFA (11,63 millions d'euros) pour supporter les prix à l'importation, alors qu'il a déjà débloqué plus de 18 milliards de FCFA entre janvier et juillet, ont précisé ces responsables.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.