Coup de pouce aux agriculteurs de la région maritime

09/11/2014
Coup de pouce aux agriculteurs de la région maritime

Au total, 230 millions seront distribués

152 millions de Fcfa, sous forme d’aide financière, ont été octroyés samedi à des groupements d’agriculteurs de la région maritime. Un financement qui s’inscrit dans le cadre du Projet d’appui au développement agricole (PASA). Ce coup de pouce de l’Etat est destiné à développer les produits carnés.

Ils résultent du simple séchage de viande maigre. Leur traitement s'appuie sur l'expérience selon laquelle la viande ne se gâte pas facilement si une part substantielle de l'humidité naturelle contenue dans les tissus s'évapore. La plupart des pièces de viande maigre sont coupées selon une même forme spécifique, qui permet le séchage graduel et égal de tous les lots. La viande séchée a une durée de préservation bien plus importante que la viande fraîche. Sa valeur nutritionnelle en protéines demeure inchangée.

L’appui financier va aussi à 28 exploitations avicoles pour un montant de 70 millions.

Au total, 230 millions seront distribués, avec l’appui des bailleurs de fonds, pour soutenir le monde agricole dans la région maritime et garantir la sécurité alimentaire, a précisé le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.