Coup de pouce aux agriculteurs de la région maritime

09/11/2014
Coup de pouce aux agriculteurs de la région maritime

Au total, 230 millions seront distribués

152 millions de Fcfa, sous forme d’aide financière, ont été octroyés samedi à des groupements d’agriculteurs de la région maritime. Un financement qui s’inscrit dans le cadre du Projet d’appui au développement agricole (PASA). Ce coup de pouce de l’Etat est destiné à développer les produits carnés.

Ils résultent du simple séchage de viande maigre. Leur traitement s'appuie sur l'expérience selon laquelle la viande ne se gâte pas facilement si une part substantielle de l'humidité naturelle contenue dans les tissus s'évapore. La plupart des pièces de viande maigre sont coupées selon une même forme spécifique, qui permet le séchage graduel et égal de tous les lots. La viande séchée a une durée de préservation bien plus importante que la viande fraîche. Sa valeur nutritionnelle en protéines demeure inchangée.

L’appui financier va aussi à 28 exploitations avicoles pour un montant de 70 millions.

Au total, 230 millions seront distribués, avec l’appui des bailleurs de fonds, pour soutenir le monde agricole dans la région maritime et garantir la sécurité alimentaire, a précisé le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.