Course contre la montre pour réaliser le rattrapage portuaire

23/11/2014
Course contre la montre pour réaliser le rattrapage portuaire

Près d’un milliard d’euros a été consacré à la modernisation du port autonome de Lomé

L’Afrique ne représente toujours que 5 % du commerce maritime mondial et moins de 2 % du trafic conteneurisé de la planète, mais les volumes traités ont été multipliés par quatre, en ligne avec la croissance économique du continent, elle-même stimulée par les échanges avec l’Asie. Dans un dossier consacré aux ports africains, à paraître lundi, Jeune Afrique indique que plus d’une cinquantaine de milliards de dollars ont été investis pour que l’Afrique s’équipe de terminaux ultra modernes et entièrement automatisés comme en Asie et en Europe.

Au Togo, près d’un milliard d’euros a été consacré à la modernisation du port autonome de Lomé par deux opérateurs privés, le Groupe français Bolloré et Lomé Container Terminal (LCT).

Dans le sillage des porte-conteneurs, toujours plus gros et toujours plus nombreux à remonter les côtes africaines, se redessine la carte maritime du continent. Et c’est presque dans une course contre la montre que s’est lancée l’Afrique depuis cinq ans pour réaliser son  rattrapage portuaire , souligne l’hebdo.

Jeune Afrique N°2811

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).