Créer l'Afrique des 50 prochaines années

21/05/2014
Créer l'Afrique des 50 prochaines années

Adji Otéth Ayassor

L'égalité entre hommes et femmes est un enjeu on ne peut plus pertinent du point de vue économique : les sociétés prennent du retard lorsque la moitié de leurs membres ne peuvent réaliser leur plein potentiel. Le développement et la croissance économique sont plus lents lorsque la moitié des habitants du continent n'ont pas accès aux ressources et aux capacités productives. Le leadership est incomplet lorsque la moitié des dirigeants potentiels n'ont pas voix au chapitre. 

En somme, l'égalité des sexes génère des entreprises plus efficaces et de meilleurs résultats en matière de développement. En effet, l'exploitation du plein potentiel des femmes en affaires est un des moteurs clés de la croissance. 

Une session parallèle aux Assemblées annuelles de la BAD s’est déroulée mercredi à Kigali sur ce thème afin d’examiner et de proposer des solutions novatrices et pour libérer les ressources productives nécessaires, en vue de promouvoir l'égalité des sexes. 

Les participants ont évoqué, notamment, l’accès à la propriété foncière et aux financements, seul moyen de favoriser l’égalité des sexes et l'autonomisation des femmes en Afrique.

‘Nous devons réussir cette transition aujourd'hui pour créer l'Afrique des 50 prochaines années’, a déclaré à cette occasion le ministre de l’Economie et des Finances du Togo, Adji Otéth Ayassor, l’un des intervenants. Il avait à ses côtés plusieurs ministres africains (Rwanda, Nigeria, Cap Vert, Kenya et Sénégal).

La session était présidée par Donald Kaberuka, le président de la BAD.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.