Crise : les solutions d'Yves Ekoué Amaïzo

28/11/2009
Crise : les solutions d'Yves Ekoué Amaïzo

Face à la crise financière mondiale, l'Afrique doit suggérer des réponses reposant sur "les contre-pouvoirs", a proposé samedi l'expert en architecture financière, Yves Ekoué Amaïzo, originaire du Togo, lors d'une réunion à Tunis de la Coalition pour le dialogue sur l'Afrique (CoDa). "Les réponses suggérées (...) reposent sur les contre-pouvoirs et passent par un pacte africain de soutien au pouvoir d'achat et à la création de la prospérité économique", a-t-il ajouté.

L'Afrique, qui n'est "ni responsable ni coupable de la crise" devra "proposer des réponses qui ne sont pas nécessairement les mêmes que celles des riches pays industrialisés", a poursuivi M. Amaïzo."Le paradigme de dépendance économique et financière dans lequel se réalisent en Afrique les opérations économiques, les transactions financières et les arbitrages stratégiques ne répond plus aux préoccupations des agents économiques africains", a-t-il expliqué.

L'Afrique doit "retrouver les mécanismes d'anticipations afin de limiter les arbitrages stratégiques allant à l'encontre des ses propres intérêts", a souligné M. Amaïzo.

Lancée en mars 2009 à Addis-Abeba, la CoDa "offre une lecture alternative de l'économie dominante en privilégiant le point de vue des Africains sur les réponses à apporter aux conséquences en Afrique de la crise financière de 2008", a-t-il ajouté.

La CoDa est une initiative conjointe de la BAD, de l'Union africaine et de la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique visant à faciliter les débats sur le développement de l'Afrique et sur la manière de l'améliorer.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Incendie des marchés : six personnes recouvrent la liberté

Justice

Six personnes incarcérées dans le cadre des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013) ont bénéficié mercredi d’une remise en liberté provisoire.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.