Crise : les solutions d'Yves Ekoué Amaïzo

28/11/2009
Crise : les solutions d'Yves Ekoué Amaïzo

Face à la crise financière mondiale, l'Afrique doit suggérer des réponses reposant sur "les contre-pouvoirs", a proposé samedi l'expert en architecture financière, Yves Ekoué Amaïzo, originaire du Togo, lors d'une réunion à Tunis de la Coalition pour le dialogue sur l'Afrique (CoDa). "Les réponses suggérées (...) reposent sur les contre-pouvoirs et passent par un pacte africain de soutien au pouvoir d'achat et à la création de la prospérité économique", a-t-il ajouté.

L'Afrique, qui n'est "ni responsable ni coupable de la crise" devra "proposer des réponses qui ne sont pas nécessairement les mêmes que celles des riches pays industrialisés", a poursuivi M. Amaïzo."Le paradigme de dépendance économique et financière dans lequel se réalisent en Afrique les opérations économiques, les transactions financières et les arbitrages stratégiques ne répond plus aux préoccupations des agents économiques africains", a-t-il expliqué.

L'Afrique doit "retrouver les mécanismes d'anticipations afin de limiter les arbitrages stratégiques allant à l'encontre des ses propres intérêts", a souligné M. Amaïzo.

Lancée en mars 2009 à Addis-Abeba, la CoDa "offre une lecture alternative de l'économie dominante en privilégiant le point de vue des Africains sur les réponses à apporter aux conséquences en Afrique de la crise financière de 2008", a-t-il ajouté.

La CoDa est une initiative conjointe de la BAD, de l'Union africaine et de la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique visant à faciliter les débats sur le développement de l'Afrique et sur la manière de l'améliorer.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !