Critères de rentabilité

25/01/2011
Critères de rentabilité

Le ministre des Mines et de l’Energie, Noupokou Dammipi (photo), a confirmé mardi, dans un entretien à l’Agence économique et financière Bloomberg, l’augmentation des tarifs de l’électricité au mois de janvier.
Cette hausse coïncide avec la fin des subventions accordées par l’Etat.
La hausse devrait atteindre 25% pour les gros consommateurs (industries et entreprises) et 10% pour les foyers.
« La Compagnie d’énergie électrique du Togo (CEET) pourra désormais fonctionner sur des critères de profitabilité. Le gouvernement ne peut pas soutenir ad vitam aeternam le secteur de l’électricité », explique le ministre.
De fait, le pays a dépensé 25 milliards de Fcfa ces quatre dernières années en subventions.
La nouvelle centrale thermique de Lomé, inaugurée en octobre 2010, va permettre d’éviter une nouvelle hausse des prix en produisant de l’électricité localement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !