Culture de la performance

18/05/2010
Culture de la performance

Le ministre du Commerce, Guy Lorenzo, a signé en mars dernier avec l’Ecole de commerce française HEC un partenariat destiné à former les fonctionnaires togolais.
L’objectif est de proposer aux cadres de l’administration, mais également aux responsables d’entreprises privées une approche managériale.
Le programme, qui concerne au total à 3000 personnes, a débuté lundi à Lomé. Il se compose de 10 séminaires à raison de 250 personnes par session.
« Cette formation est destinée à créer un pont entre ce que l’on appelle les bonnes pratiques du secteur privé vers l’administration. De façon concrète, chaque séminaire va comporter un certain nombre de modules comme la stratégie, le management humain, l’éthique et la déontologie administrative qui doivent déboucher sur la culture de la performance. », explique Roger Dault, directeur des programmes de formation à HEC.
La Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT) a signé une convention du même type avec HEC à destination, cette fois, du secteur privé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Juste récompense

Culture

Lidi Bessi-Kama, médecin militaire et du sport a été récompensée par l’association des femmes leaders mondiales de Monaco.

Rentrée judiciaire à Abuja

Cédéao

La Cour de justice de la Cédéao vient d'effectuer sa rentrée judiciaire. L'ambassadeur togolais a salué le rôle joué par cette institution.

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.