Dans 18 mois, un super complexe hôtelier à Lomé

22/10/2010
Dans 18 mois, un super complexe hôtelier à Lomé

En février dernier, le président Faure Gnassingbé, avait assisté à une grande réception pour marquer la pose de la première pierre du complexe hôtelier développé par la société espagnole Pefaco.
Deux hôtels, un centre de conférence et une galerie commerciale situés en bord de mer sur le site qui avait abrité l’éphémère « Résidence des Cocotiers ».
Jeudi, le groupe de Barcelone dirigé par Francis Perez a signé avec l’Etat togolais une convention d'investissement.
Pefaco devrait injecter 35 milliards de Fcfa dans ce projet. Durée estimée des travaux, 18 mois et premiers coups de pioches avant la fin de cette année.
Selon le promoteur, l’hôtel 5 étoiles offrira 105 chambres, 17 suites and 36 bungalows ; le 3 étoiles, 126 chambres.
Les clients disposeront de plusieurs piscines, de terrains de tennis, d’un spa, de nombreux restaurants et bars et d’une galerie marchande.
Ce projet tombe à pic car e Togo a désespérément besoin d’hôtels de luxe adaptés à une clientèle d’affaires et de conférences.

Pefaco, spécialisé dans « l’exploitation de machines récréatives », comprenez les machines à sous avec l'enseigne Lydia Ludic gère sous licence « Bettymovil Africa », une loterie et des paris sportifs via téléphone mobile.
La société est également présente dans la promotion immobilière, notamment au Burkina.

En photo : le 11 février 2010 à Lomé, pose de la première pierre du complexe hôtelier de Pefaco. Le chef de l’Etat en compagnie de Francis Perez
Voir la vidéo du projet

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.