Davantage de gaz naturel pour le Togo ?

06/06/2018
Davantage de gaz naturel pour le Togo ?

Quantités insuffisantes pour faire tourner la centrale de Lomé à 100% au gaz

Walter Perez, le directeur général du gazoduc ouest-africain, a assuré mardi à Lagos que tout était mis en œuvre pour fournir aux clients du Ghana, du Togo, du Bénin et du Nigeria des quantités de gaz supplémentaires.

Grâce à un nouveau compresseur, la fourniture pourra passer de 70 millions de SCUF (unité de mesure) à 85 millions, a-t-il indiqué.

L’augmentation de la production est vitale pour des centrales thermiques comme celle de Lomé. Elle a été conçue pour fonctionner au gaz naturel – beaucoup moins cher – mais doit utiliser du fuel lourd faute de recevoir le débit promis au lancement du pipeline.

Le Ghana est dans une situation similaire.

En l’absence de réelles garanties quant à l’avenir du gazoduc, les autorités togolaises envisagent de construire une centrale fonctionnant au GNL (gaz naturel liquéfié).

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.

Fin de la mission de Mashav

Coopération

La session de formation assurée par Mashav, l’Agence de coopération israélienne, s’est achevée jeudi.