Davantage de gaz naturel pour le Togo ?

06/06/2018
Davantage de gaz naturel pour le Togo ?

Quantités insuffisantes pour faire tourner la centrale de Lomé à 100% au gaz

Walter Perez, le directeur général du gazoduc ouest-africain, a assuré mardi à Lagos que tout était mis en œuvre pour fournir aux clients du Ghana, du Togo, du Bénin et du Nigeria des quantités de gaz supplémentaires.

Grâce à un nouveau compresseur, la fourniture pourra passer de 70 millions de SCUF (unité de mesure) à 85 millions, a-t-il indiqué.

L’augmentation de la production est vitale pour des centrales thermiques comme celle de Lomé. Elle a été conçue pour fonctionner au gaz naturel – beaucoup moins cher – mais doit utiliser du fuel lourd faute de recevoir le débit promis au lancement du pipeline.

Le Ghana est dans une situation similaire.

En l’absence de réelles garanties quant à l’avenir du gazoduc, les autorités togolaises envisagent de construire une centrale fonctionnant au GNL (gaz naturel liquéfié).

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La jeunesse innove

Développement

Le PNUD a lancé le ‘Prix J’INOV pour les ODD’. L’idée est de convier la jeunesse à trouver des solutions innovantes pour atteindre les Objectifs fixés par l'ONU.

CHU de Lomé : les syndicats brandissent la menace d'une nouvelle grève

Social

Le personnel hospitalier du CHU de Lomé menace de se mettre en grève.

Congrès des orthophonistes d'Afrique francophone

Santé

La Fédération des organisations d'orthophonistes d'Afrique francophonie (FOAF), organise du 20 au 22 août son premier congrès à Lomé.

Voyage d'évaluation en Europe

Sport

Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers, a débuté la semaine dernière une tournée en Europe.