De Londres à Lomé

12/12/2013
De Londres à Lomé

Lors de sa visite en France au mois de novembre, le président du Togo, Faure Gnassingbé, avait visité l’usine de batteries électriques ‘Blue Solutions’ du Groupe Bolloré, située près de Quimper. C’est là que sont fabriquées les batteries destinées aux voitures Autolib’ et aux bus nouvelle génération.

La ville de Londres a décidé de confier jeudi les bornes de recharges de ses voitures électriques au même Bolloré, gestionnaire du réseau Autolib' à Paris depuis 2011.

Le Groupe français assurera, à partir de l'été 2014, le développement du réseau qui comprend 1.400 bornes de recharge, ont expliqué Transport for London et Bolloré dans un communiqué commun.

IER, une filiale de Bolloré présente au Royaume-Uni, sera également responsable du service après-vente et des abonnements du système de location de voitures électriques à Londres.

Ce contrat fait suite aux promesses du maire de Londres, qui s'était engagé en 2011 à implanter plus d'un millier de points de recharge pour véhicules électriques dans la ville d'ici avril 2013. 

Via sa filiale Blue Solutions, récemment entrée en Bourse, Bolloré est également spécialisé dans le stockage d'énergie.

Bolloré Africa Logistics, la filiale africaine, est présente au Togo où elle achève la construction d’un 3e quai au port autonome de Lomé qui pourra traiter chaque année un très important volume de conteneurs destinés au marché local et aux pays de l’Hinterland (Burkina, Niger et Mali).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.