Débat animé autour de la prolongation de l’AGOA ?

06/06/2011
Débat animé autour de la prolongation de l’AGOA ?

Le sommet annuel de l’AGOA se déroule du 8 au 10 juin en Zambie. Les participants – une quarantaine de pays africains et les Etats-Unis – discuteront des accords commerciaux qui lient l’Afrique à l’Amérique. Lundi s’est ouverte la réunion des hauts fonctionnaires.
L'AGOA ((African growth and opportunity act) est une loi votée en 2000 sous la présidence de Bill Clinton qui permet à certaines marchandises fabriquées en Afrique d'être exonérées de taxes à leur arrivée sur le territoire US.
Le Togo bénéficie des dispositions offertes par l’AGOA depuis avril 2008, après en avoir été longtemps exclu en raison de la crise sociopolitique des années 90.
L’AGOA prendra fin en 2015. Et c’est bien là le problème. La plupart des pays africains, dont le Togo, souhaitent que la loi soit prolongée ; le gouvernement américain n’y est pas favorable.
C’est l’une des questions majeures qui sera débattue au cours du sommet de Lusaka.
Le Togo est représenté à cette rencontre par l’ambassadeur du Togo à Washington, Kadangha Limbiyé Bariki (photo), et par des représentants des ministères du Commerce, de l’Industrie, et de l’Agriculture.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés.