Depuis 50 ans, le monde agricole a bien changé

12/02/2012
Depuis 50 ans, le monde agricole a bien changé

Le Premier ministre a lancé officiellement jeudi le Programme d'investissement agricole et de sécurité alimentaire (PNIASA) dont l’objectif est d’aider plus d’un million d’agriculteurs à développer le secteur pour en faire, à terme, le pivot du développement économique.

Qu’en pense le monde agricole ? Baba Diabacaté (photo), le président de la Fédération nationale des producteurs de coton du Togo livre sa première réaction.

Republicoftogo.com: Fondez-vous de grands espoirs d’espoirs sur ce programme ? 

Baba Diabacaté: C’est effectivement pour nous une formidable opportunité pour faire de l'agriculture une véritable source de création de richesse. C’est une chance qu’aucun producteur ne doit laisser passer.

Republicoftogo.com: Le programme gouvernemental est ambitieux, mais ne craignez-vous pas des lenteurs dans sa mise en œuvre ?

Baba Diabacaté: Non. D’ailleurs, l’un des volets du PNIASA a déjà démarré. Il s’agit du PADAT. Ce programme a déjà permis de distribuer des kits à des petits producteurs pour lancer leurs activités. 

Le PADAT cible en priorité les producteurs vulnérables et ceux victimes des inondations de 2008 et 2009. 

Le monde agricole a bien changé depuis 50 ans au Togo. Vous avez aujourd’hui des agriculteurs dynamiques et volontaires prêts à mouiller leur chemise à condition qu’on leur donne des moyens. Le PNIASA tombe a pic et je suis convaincu que les résultats seront à la hauteur des attentes des autorités et des bailleurs de fonds.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !