Des noix contre des devises

15/10/2012
Des noix contre des devises

Le gouvernement souhaite relancer la production et la commercialisation des noix de cajou (anacardes) et a commandé une étude dont les conclusions ont été rendues publiques lundi par le ministre de l’Agriculture Ouro-Koura Agadazi.

La filière a besoin d’une nouvelle réglementation, les surfaces cultivables doivent être augmentées, les agriculteurs doivent être soutenus grâce à l’accès plus facile au crédit et la transformation doit s’effectuer localement. Telles sont quelques unes des recommandations contenues dans le document.

Dans les années 80, les exportations de noix de cajou représentaient d’importants revenus en devises.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.