Dette publique et développement

18/11/2011
Dette publique et développement

Le Département des Relations extérieures du Parlement européen évoque vendredi dans un article publié sur son site, la tenue au Togo de l’Assemblée paritaire ACP-UE (19-23 novembre) en soulignant que cette session sera consacrée à l'impact de la dette publique sur le développement, à la gouvernance économique et aux conséquences sécuritaires du Printemps arabe sur l'Afrique subsaharienne. La préoccupation porte principalement sur la Libye où de nombreuses armes ont disparu et pourraient avoir été récupérées par les organisations terroristes présentes au Niger et au Mali.

S’agissant de la dette, le Parlement européen fait remarquer qu’un tiers des pays ACP sont mis en difficultés par le poids de leur dette. Il existe trois options : annuler la dette (du moins en partie), l'étaler ou la rembourser.

 En décembre dernier, 72 milliards de dollars de dettes ont été annulés par la communauté internationale (et en particulier l'UE). Cet argent doit servir à l'éducation, la santé et les besoins de base des populations, selon un projet de résolution qui sera voté mercredi 23 novembre.

 Le Togo a vu sa dette en grande partie effacée par le FMI, le Club de Paris et plusieurs pays européens.

D'autres débats auront lieu sur la crise alimentaire dans la corne de l'Afrique, les défis de l'urbanisation galopante et l'impact du Printemps arabe, indique le Parlement européen.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.