Deux ans pour relancer l’industrie touristique

11/08/2011
Deux ans pour relancer l’industrie touristique

Le président exécutif de la Fédération inter-Etats des syndicats des agences de voyages et de tourisme de l'Afrique de l'ouest et du centre (FISAVET/AOC), Prince E. Ngassa Happi (photo), est en tournée en Afrique de l'ouest. Il était jeudi au Togo où s’est entretenu avec Kpabré Silly, le ministre togolais du Tourisme ; il a également rencontré les représentants des agences de voyages.

"Je tiens à saluer les efforts consentis par le gouvernement togolais pour construire les routes, consolider les acquis démocratiques et s’assurer de la réalité de l'apaisement politique. Ces éléments font qu'aujourd'hui le Togo redevient attrayant. Je pense que d'ici deux ans, la destination sera la liste de choix des touristes", a déclaré Ngassa Happi. 

Il a indiqué que la Fédération qu’il préside, et qui regroupe près de 400 agences membres en Afrique de l'Ouest et du centre, entend œuvrer de concert avec les gouvernements des pays respectifs pour vendre davantage l'image de l'Afrique. 

Concernant la cherté des billets d'avion entre l’Europe et l’Afrique, le président de la FISAVET a souhaité que les ministères des Transports, de l'Economie et du Tourisme travaillent de concert pour trouver une solution afin de stimuler le mouvement des visiteurs vers le Togo. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.