Devenir un modèle dans la gestion de l’action publique

24/03/2014
Devenir un modèle dans la gestion de l’action publique

Kako Kossivi Nubukpo

400 participants issus du secteur public et privé ainsi que de la société civile participent à partir de mardi à Lomé à un séminaire de trois jours consacré à l’évaluation des politiques publiques.

La possibilité est enfin donnée aux autorités de mesurer les résultats obtenus en matière de développement et de déterminer ou d’adapter les grands axes pour l’avenir à moyen terme.

L’évaluation des politiques publiques s’inscrit dans un nouveau paradigme, celui de la gestion axée sur les résultats. Il convient, sur la base de la vision issue de l’exercice de prospective, de définir des objectifs mesurables, des indicateurs de performance et d’impact, afin de s’assurer que les politiques menées sont bien en phase avec les objectifs définis. 

L’objectif est de réussir en douceur la transition d’une gestion de l’action publique définie en termes de moyens à une gestion axée sur les résultats, dans le droit fil de la chaîne dite « PPBESE », c’est-à-dire Planification, Programmation, Budgétisation, Exécution, Suivi, Evaluation.

L’initiative de ce séminaire revient à Kako Kossivi Nubukpo, ministre de la Prospective et de l’Evaluation des politiques publiques

‘l faut que le Togo devienne un modèle dans la gestion de l’action publique à travers un contrôle citoyen cette action’, a souligné M. Nubukpo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.