Dominique Lafont : « Au Togo, justice nous a été rendue »

05/11/2009
Dominique Lafont : « Au Togo, justice nous a été rendue »

L'hebdomadaire Jeune Afrique publie cette semaine une interview de Dominique Lafont, vice-président du Groupe Bolloré en charge de l'Afrique, où il est question du différend judiciaire qui a opposé cette société française à l'espagnol Progosa au Togo, au Gabon et au Cameroun. « La justice de chacun de ces pays nous a donné raison et nous a rendu les actifs du groupe qui avaient été détournés », déclare M. Lafont.

S'agissant particulièrement du dossier togolais, le journal demande du VP de Bolloré s'il ne regrette pas l'association passée avec Progosa.Réponse de l'intéressé : « Nous n'avons jamais été associés. Il (Jacques Dupuy-Dauby, ndlr) était salarié du groupe et nous ne pouvions imaginer qu'il y aurait un détournement d'actifs. Cette affaire est réglée : justice nous a été rendue. Mais ne n'en dirai pas plus car une autre action au pénal est en cours en Espagne où se trouve le siège de Progosa.

Rappelons que le patron de Progosa, Jacques Dupuydauby, en fuite depuis début juin est sous le coup d'un mandat d'arrêt international.

Photo © Jeune Afrique

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.