Dominique Lafont : « Au Togo, justice nous a été rendue »

05/11/2009
Dominique Lafont : « Au Togo, justice nous a été rendue »

L'hebdomadaire Jeune Afrique publie cette semaine une interview de Dominique Lafont, vice-président du Groupe Bolloré en charge de l'Afrique, où il est question du différend judiciaire qui a opposé cette société française à l'espagnol Progosa au Togo, au Gabon et au Cameroun. « La justice de chacun de ces pays nous a donné raison et nous a rendu les actifs du groupe qui avaient été détournés », déclare M. Lafont.

S'agissant particulièrement du dossier togolais, le journal demande du VP de Bolloré s'il ne regrette pas l'association passée avec Progosa.Réponse de l'intéressé : « Nous n'avons jamais été associés. Il (Jacques Dupuy-Dauby, ndlr) était salarié du groupe et nous ne pouvions imaginer qu'il y aurait un détournement d'actifs. Cette affaire est réglée : justice nous a été rendue. Mais ne n'en dirai pas plus car une autre action au pénal est en cours en Espagne où se trouve le siège de Progosa.

Rappelons que le patron de Progosa, Jacques Dupuydauby, en fuite depuis début juin est sous le coup d'un mandat d'arrêt international.

Photo © Jeune Afrique

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.