Eclairage public : qui doit payer ?

06/04/2011
Eclairage public : qui doit payer ?

Depuis le mois de mars, les factures d’électricité se sont alourdies avec une nouvelle taxe appelée « redevance éclairage public (Redev EP).
La Redev EP est facturé 1 Fcfa, soit l’équivalent d’un kilowattheure consommé, un coût qui vient s’ajouter à la TVA, également en hausse.
«Si vous consommez 100 kWH, vous  payer au titre de la Redev EP 100 Fcfa. Si on prend une moyenne de 500 Fcfa sur les 80 mille clients que comptent la CEET à Lomé, cela fait 40 millions par mois. Mais à quoi servent les 40 millions si toutes les quartiers de Lomé ne sont pas électrifiés », fait remarquer Adrien Béléki Akouété, secrétaire général de l’une des centrales syndicales du Togo.
Il demande aux pouvoirs publics de faire un effort. Côté gouvernement, on indique que l’électrification des rues se poursuit et qu’il faut bien que ce service soit facturé aux usagers.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).

Lutter efficacement contre le cancer

Santé

Le Togo ambitionne de se doter d’un institut de cancérologie. Pour y parvenir, il a besoin d’argent et de compétences.