Eclairage public : qui doit payer ?

06/04/2011
Eclairage public : qui doit payer ?

Depuis le mois de mars, les factures d’électricité se sont alourdies avec une nouvelle taxe appelée « redevance éclairage public (Redev EP).
La Redev EP est facturé 1 Fcfa, soit l’équivalent d’un kilowattheure consommé, un coût qui vient s’ajouter à la TVA, également en hausse.
«Si vous consommez 100 kWH, vous  payer au titre de la Redev EP 100 Fcfa. Si on prend une moyenne de 500 Fcfa sur les 80 mille clients que comptent la CEET à Lomé, cela fait 40 millions par mois. Mais à quoi servent les 40 millions si toutes les quartiers de Lomé ne sont pas électrifiés », fait remarquer Adrien Béléki Akouété, secrétaire général de l’une des centrales syndicales du Togo.
Il demande aux pouvoirs publics de faire un effort. Côté gouvernement, on indique que l’électrification des rues se poursuit et qu’il faut bien que ce service soit facturé aux usagers.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Valoriser les oeuvres des créateurs togolais

Culture

L’ambassadeur du Togo à Paris, Calixte Batossie Madjoulba, a réuni mardi soir plusieurs centaines d’invités pour le vernissage de l’exposition ‘Art’borescence’.

Visite à Lomé d'un officiel bissau-guinéen

Cédéao

Aristides Da Silva, ministre d’Etat de Guinée Bissau et porte-parole du gouvernement a été reçu mardi par le président Faure Gnassingbé.

Vol 714 pour Paris

Tourisme

C’est le moment de s’offrir quelques jours de vacances en Europe. La compagnie Brussels Airlines propose des tarifs canon au départ de Lomé.

Merci au président Faure Gnassingbé

Cédéao

Le président élu du Liberia, George Weah, a adressé lundi un message de remerciements à Faure Gnassingbé.