Egypt Air en phase d'approche

26/04/2016
Egypt Air en phase d'approche

Hany Eladawy

Egypt Air envisage de desservir le Togo. Des discussions sont en cours depuis plusieurs années déjà. Mais l’ouverture de la nouvelle aérogare devrait accélérer les choses.

Hany Eladawy, le patron de l’Autorité de l’aviation civile égyptienne et par ailleurs président de la Commission africaine de l’aviation civile se trouve à Lomé en compagnie de Neven Wassif Malak, conseiller du directeur général d’Egypt Air.

Ils ont assisté lundi à l’inauguration de la nouvelle aérogare. Dans l’entretien qui suit, ils donnent des précisions sur la coopération entre les deux pays dans le domaine aérien et annoncent une formation sur mesure pour les personnels de l’aéroport international de Lomé.

 

Republicoftogo.com : Quelle est raison de votre présence au Togo ?

Hany Eladawy : Nous avons répondu à une invitation de l’Autorité de l’aviation civile togolaise et du gouvernement. Nous avons entamé des consultations avec il y a 4 ans déjà pour examiner la faisabilité de l’arrivée d’Egypt Air à Lomé. Nous aurons ici de nouvelles discussions avec Gnama Latta, le directeur général de l’ANAC.

Republicoftogo.com : Peut-on savoir quand Egypt Air débutera ses vols vers le Togo ?

Hany Eladawy : Nous y travaillons, les échanges se poursuivent. Pour l’heure, les études sont toujours en cours et dès que tout sera bouclé, une date pourra être annoncée. Mais rassurez-vous, c’est pour bientôt.

Republicoftogo.com  Quelles seront les fréquences hebdomadaires ?

Hany Eladawy : Au début, on envisage commencer par 1 ou 2 vols hebdomadaires et monter en puissance.

Republicoftogo.com :  La nouvelle aérogare, inaugurée ce lundi, est-elle de nature à constituer un choix déterminant pour Egypt Air ?

Hany Eladawy : Naturellement. Le nouveau terminal est très attractif, c’est la haute technologie, les nouvelles installations répondent aux normes internationales, l’édifice est énorme et de grande capacité.  C’est vraiment un atoutf pour Egypt Air et d’ailleurs les autres compagnies.

Republicoftogo.com :  Allez-vous signez un accord Open Skyes avec les autorités togolaises ?

Hany Eladawy : Cet accord existe déjà, c’est celui de Yamoussoukro. A ce jour, 21 pays ont ratifié la convention dont l’Egypte et le Togo.

Republicoftogo.com :  Les compagnies aériennes européennes sont accusées de pratiquer des tarifs exorbitants entre l’Europe et le Togo. Dans l’hypothèse d’une desserte de Lomé, Egypt Air pratiquera-t-elle des prix plus doux ?

Hany Eladawy : Naturellement oui, nos prix seront moins élevés que les compagnies européennes, mais aussi africaines.

Il y a aura beaucoup de compétition entre les différents transporteurs et grâce à la concurrence nous encouragerons les passagers à voler avec Egypt Air.

 

Neven Wassif Malak

Lors de leur visite à Lomé, les responsables de l’aviation égyptienne ont également annoncé un accord de formation pour les personnels de l’aéroport Gnassingbé Eyadema.

Republicoftogo.com : Quelle est la nature de cette future coopération ?

NevenWassif Malak : C’est bien d’avoir une nouvelle aérogare, mais il faut des hommes et des femmes compétents et bien formés. 

Le programme de formation gratuit que nous lançons va couvrir tous les domaines de l’aviation civile et Egypt Air prépare un programme pour les agents qui interviennent dans le business de l’aviation, la maintenance, le cargo, les systèmes de sécurité etc…

Des experts égyptiens seront dépêchés à Lomé et des stagiaires togolais iront dans les meilleurs centres de formation de l’aviation au Caire pour renforcer leurs capacités.

Nous comptons entamer des négociations avec les autorités togolaises pour installer au Togo un centre de formation aux métiers de l’aviation.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.