Embraer lorgne vers le Togo

14/04/2015
Embraer lorgne vers le Togo

Un Embraer 195 de la Lufthansa

Des représentants de la société brésilienne Embraer, troisième avionneur mondial après Boeing et Airbus, sont actuellement au Togo. Ils ont rencontré des responsables de la compagnie aérienne régionale Asky. Les discussions ont porté sur l’installation d’un centre de maintenance à Lomé.

La délégation qui quittera Lomé mercredi a été reçue dans l’après-midi par le ministre des Affaires étrangères, Robert Dussey ; il avait à ses côtés Jandira Pacheco, la chargée d’Affaires du Brésil au Togo.

En février dernier, M. Dussey avait effectué une visite officielle au Brésil. Il s’était rendu à Sao José dos Campos (100 km de Sao Paulo) où se trouve le gigantesque complexe d’assemblage d’Embraer. 

Robert Dussey et la délégation d'Embraer

12.000 personnes travaillent sur ce site d’où sort chaque jour des appareils destinés au monde entier (avions commerciaux, d’affaires, militaires et à vocation agricole).

Les Brésiliens lorgnent sur le marché africain où le trafic aérien est en expansion (+8% par an). Les clients sont encore rares, exceptés le Maroc, l’Afrique du Sud, la Côte d’Ivoire, le Cameroun et le Mozambique.

Asky est pour le moment équipée Boeing et de Dash du Canadien Bombardier, mais Embraer est sur les rangs pour étoffer la flotte. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires. 

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.