Emprunt Togo Telecom : la souscription continue

25/01/2008
Emprunt Togo Telecom : la souscription continue

La souscription à l'emprunt obligataire de Togo Telecom qui devait s'achever début janvier est finalement prolongé jusqu'au 8 février prochain. L'opérateur fixe et internet espère obtenir 20 milliards de Francs CFA pour assurer son développement. Pour le moment, 7 milliards ont été souscrits dont 6 milliards au Togo même.

Reste donc à trouver d'ici février la différence. L'accueil mitigé réservé à l'emprunt obligataire Togo Telecom dans les pays de l'UEMOA et ailleurs dans le monde a plusieurs explications. D'abord le fait que les investisseurs privés ou publics sont très sollicités ces temps-ci dans la région. Ensuite, les experts estiment que la durée de l'emprunt (7 ans) est trop longue et que son taux de 6,50% brut n'est pas assez atractif.Toutefois, la nature de la société devrait inciter à plus d'engouement car le secteur des télécoms est en pleine croissance. Qu'il s'agisse de la téléphonie via le système Illico ou des services ADSL (Helim).

Togo Telecom devrait annoncer une hausse de son chiffre d'affaires de 10% pour l'année écoulée. Sur la période 2009-2010, ce chiffre pourrait croître de 20%.

Selon les prévisions des spécialistes, le chiffre d'affaires de l'opérateur pourrait atteindre 52,32 milliards de Francs CFA en 2011 et près de 80 milliards en 2014.

De quoi rassurer les marchés.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.