En toute transparence

04/04/2012
En toute transparence

Le Togo, qui aspire à adhérer à l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) vient de publier son premier rapport.

74 pages qui détaillent les paiements effectués par les industries extractives (entreprises privée ou société d'Etat) à l'Etat et les recettes perçues à travers les agences gouvernementales, notamment les régies financières : douanes, impôts, Trésor et les trésoreries des communes et préfectures des localités d'exploitation minière.

Ce rapport a été réalisé à la demande des autorités par un cabinet indépendant.

La présentation officielle du document aura lieu le 12 avril prochain.

Il doit servir de base pour valider le dossier de candidature déposé par le Togo en octobre 2010.

L’ITIE veille à une meilleure gouvernance dans les pays riches en ressources à travers la vérification et la publication complète des paiements effectués par les entreprises et des revenus perçus par les gouvernements provenant du pétrole, du gaz et des minerais. 

L'Initiative pour la transparence dans les industries extractives est une coalition de gouvernements, d'entreprises, de groupes issus de la société civile, d'investisseurs et d'organisations internationales.

Informations complémentaires

Rapport ITIE Togo.pdf 11,36 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.