En toute transparence

04/04/2012
En toute transparence

Le Togo, qui aspire à adhérer à l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) vient de publier son premier rapport.

74 pages qui détaillent les paiements effectués par les industries extractives (entreprises privée ou société d'Etat) à l'Etat et les recettes perçues à travers les agences gouvernementales, notamment les régies financières : douanes, impôts, Trésor et les trésoreries des communes et préfectures des localités d'exploitation minière.

Ce rapport a été réalisé à la demande des autorités par un cabinet indépendant.

La présentation officielle du document aura lieu le 12 avril prochain.

Il doit servir de base pour valider le dossier de candidature déposé par le Togo en octobre 2010.

L’ITIE veille à une meilleure gouvernance dans les pays riches en ressources à travers la vérification et la publication complète des paiements effectués par les entreprises et des revenus perçus par les gouvernements provenant du pétrole, du gaz et des minerais. 

L'Initiative pour la transparence dans les industries extractives est une coalition de gouvernements, d'entreprises, de groupes issus de la société civile, d'investisseurs et d'organisations internationales.

Informations complémentaires

Rapport ITIE Togo.pdf 11,36 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Allemagne laboure le Togo

Coopération

Depuis la reprise de la coopération avec le Togo, l’Allemagne est particulièrement active dans le secteur de l’agriculture.

Pendant les Evala, la roue tourne

Sport

Coup d’envoi mardi du Grand Prix de la Kozah, une course cycliste qui mènera le peloton de Lomé à Kara (Nord du Togo).

Schéma directeur sur le numérique

Tech & Web

Une étude sur la mise en place d’un schéma d’aménagement numérique vient d'être rendue publique.

Les greffiers à la recherche de solutions consensuelles

Justice

Les greffiers du Togo souhaitent l’ouverture rapide d’un dialogue avec les pouvoirs publics pour discuter de leur statut.