En toute transparence

04/04/2012
En toute transparence

Le Togo, qui aspire à adhérer à l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) vient de publier son premier rapport.

74 pages qui détaillent les paiements effectués par les industries extractives (entreprises privée ou société d'Etat) à l'Etat et les recettes perçues à travers les agences gouvernementales, notamment les régies financières : douanes, impôts, Trésor et les trésoreries des communes et préfectures des localités d'exploitation minière.

Ce rapport a été réalisé à la demande des autorités par un cabinet indépendant.

La présentation officielle du document aura lieu le 12 avril prochain.

Il doit servir de base pour valider le dossier de candidature déposé par le Togo en octobre 2010.

L’ITIE veille à une meilleure gouvernance dans les pays riches en ressources à travers la vérification et la publication complète des paiements effectués par les entreprises et des revenus perçus par les gouvernements provenant du pétrole, du gaz et des minerais. 

L'Initiative pour la transparence dans les industries extractives est une coalition de gouvernements, d'entreprises, de groupes issus de la société civile, d'investisseurs et d'organisations internationales.

Informations complémentaires

Rapport ITIE Togo.pdf 11,36 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Parcours de fond avant les JO de Pyeongchang

Sport

Spécialiste du ski de fond, Mathilde Amivi Petitjean participera aux jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang en Corée sud sous les couleurs du Togo.

Sémassi talonné par trois autres équipes

Sport

A l’issue de la 11e journée du championnat de D1 jouée ce week-end, Sémassi conserve la tête du classement avec 23 points.

Aide du PNUD aux initiatives locales

Développement

100 millions de Fcfa ont été accordés ce vendredi par le PNUD à 6 associations actives dans le développement rural.

Lait infantile contaminé : prudence

Santé

L’affaire fait scandale en France, mais elle a aussi des répercussions au Togo.