En toute transparence

26/12/2012
En toute transparence

L'ITIE Togo, (Initiative pour la transparence dans les industries extractives) vient de lancer son site Web.

Les revenus considérables générés par les industries extractives ont fréquemment alimenté la corruption, exacerbé les conflits et affaibli le développement économique, contribuant ainsi à une augmentation des taux de pauvreté. Les revenus des industries extractives devraient plutôt être un moteur important de croissance économique. Lorsqu'ils sont consacrés à des investissements publics comme la santé et l'éducation, ces revenus peuvent contribuer au développement, à une meilleure qualité de vie ainsi qu'à une réduction de la pauvreté s’ils ne sont pas détournés.

A travers le processus de transparence, l'ITIE tente d'éliminer le « fléau des ressources » auquel font face de nombreux pays du monde. La transparence des paiements et des revenus renforce l'obligation de rendre des comptes, car lorsque l’information est accessible au public, il est plus facile d'exercer des pressions sur les gouvernements afin qu'ils affectent les revenus à des services de base clés tels que la santé et l'éducation.

Cinquième producteur mondial de phosphates, le Togo a été admis comme pays candidat à  l'ITIE en octobre 2010.

Accéder au site

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un an pour déployer la fibre optique

Tech & Web

Le gouvernement a lancé le 10 mars dernier le projet e-gouvernement qui prévoit, entre autres, de raccorder 500 bâtiments administratifs par fibre optique.

Projets sociaux à Kara et Dapaong

Coopération

Togo Terminal, filiale du Groupe français Bolloré, finance à hauteur de 200 millions de Fcfa la construction de bâtiments scolaires, de hangars sur les marchés et d’infrastructures d’assainissement dans les villes de Kara et de Dapaong.

Il n’y a plus de fatalité

Développement

Longtemps enclavée, la plaine de Mô au relief accidenté est en passe d'être totalement désenclavée au terme d'un projet de développement lancé en 2011.

112 pythons saisis à Lomé

Faits divers

L’Office centrale de répression de trafic illicite de drogue et de blanchiment (OCRTIDB) a arrêté samedi un Togolais qui s’apprêtait à vendre 112 pythons royaux.