Energie : les finances sont dans le rouge

24/02/2015
Energie : les finances sont dans le rouge

Dammipi Noupokou

Le Haut Conseil Interétatique (HCIE) de la Communauté Electrique du Bénin (CEB) a livré mardi les conclusions de sa 82e session tenue récemment au Bénin.

Le HCIE souligne les grandes mutations en cours dans le secteur de l’énergie électrique au plan régional et sous-régional ainsi que la détérioration de la situation financière des trois entreprises (CEB*, CEET** et SBEE***).

Pour redresser la situation, le HCIE préconise de rétablir les équilibres financiers en vue de sécuriser l’approvisionnement en énergie de la Communauté (Togo, Bénin) par l’apurement des dettes croisées entre les Etats et les sociétés.

‘Des actions seront engagées entre ces entreprises et les ministères en charge des Finances des deux pays afin que les Etats apurent leurs impayés vis-à-vis de la CEET et de la SBEE afin de permettre à la CEB de payer ses fournisseurs et de s’alimenter en énergie’, précise le communiqué.

Le HCIE note avec satisfaction l’avancement du projet d’Adjarala, notamment son volet financement par la Chine. Ce projet est estimé à 6,5 milliards de fcfa.

Les ministres de l’Energie du Togo et du Bénin, respectivement Dammipi Noupokou et Barthélémy Kassa présidaient la 82e réunion du Haut Conseil.

* CEB : société commune au Togo et au Bénin

** CEET : compagnie d’électricité du Togo

***SBEE: compagnie d’électricité du Bénin

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.