Energie : les finances sont dans le rouge

24/02/2015
Energie : les finances sont dans le rouge

Dammipi Noupokou

Le Haut Conseil Interétatique (HCIE) de la Communauté Electrique du Bénin (CEB) a livré mardi les conclusions de sa 82e session tenue récemment au Bénin.

Le HCIE souligne les grandes mutations en cours dans le secteur de l’énergie électrique au plan régional et sous-régional ainsi que la détérioration de la situation financière des trois entreprises (CEB*, CEET** et SBEE***).

Pour redresser la situation, le HCIE préconise de rétablir les équilibres financiers en vue de sécuriser l’approvisionnement en énergie de la Communauté (Togo, Bénin) par l’apurement des dettes croisées entre les Etats et les sociétés.

‘Des actions seront engagées entre ces entreprises et les ministères en charge des Finances des deux pays afin que les Etats apurent leurs impayés vis-à-vis de la CEET et de la SBEE afin de permettre à la CEB de payer ses fournisseurs et de s’alimenter en énergie’, précise le communiqué.

Le HCIE note avec satisfaction l’avancement du projet d’Adjarala, notamment son volet financement par la Chine. Ce projet est estimé à 6,5 milliards de fcfa.

Les ministres de l’Energie du Togo et du Bénin, respectivement Dammipi Noupokou et Barthélémy Kassa présidaient la 82e réunion du Haut Conseil.

* CEB : société commune au Togo et au Bénin

** CEET : compagnie d’électricité du Togo

***SBEE: compagnie d’électricité du Bénin

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.