Et maintenant les voitures chinoises

03/12/2010
Et maintenant les voitures chinoises

Les Toyota Mitsubishi et autres Nissan qui avaient terrassé il y a une vingtaine d’années les constructeurs français comme Peugeot ou Renault en Afrique de l’Ouest seront-ils à leur tour contraints à l’abandon. Depuis quelques années, l’industrie automobile chinoise pointe le bout de son nez sur le continent.
Jadis technologiquement dépassés, les modèles d’aujourd’hui se rapprochent de plus en plus des standards de qualité internationaux à des prix largement inférieurs.
Un argument de poids pour les consommateurs des pays en développement.
L’exemple des deux roues est à cet égard édifiant.
Le constructeur « Great Wall » présente actuellement à la Foire de Lomé ses derniers modèles. Des citadines, des 4X4, des pickup et des utilitaires assez similaires à ce que proposent les constructeurs japonais qui règnent encore en maîtres sur le marché togolais, mais pour combien de temps encore ?
En photo : une partie des modèles de la gamme « Great Wall » exposés au parc des expositions où se déroule la Foire de Lomé. © Xinhua

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.