Expérience américaine

09/09/2016
Expérience américaine

Theo Chocolate connaît un beau succès aux Etats-Unis

Theo Chocolate est le premier producteur américain de chocolat bio dont l’activité est basée sur le commerce équitable. Il achète au juste prix le cacao à des agriculteurs malgaches, congolais, vénézuéliens et équatoriens.

Basée à Seattle (Etat de Washington), la société a été créée en 2006 par Jeff Fairhall et Joe Whinney.

C’est dans cette entreprise que Nathalie Kpante effectue actuellement un stage de formation grâce à l’intervention de l’ambassadeur des Etats-Unis à Lomé.

Nathalie Kpante est la directrice de production de ChocoTogo, une coopérative située à Kpalimé, seul producteur de chocolat dans le pays.

L’aventure Choco Togo remonte à 2013. Six jeunes togolais avaient à l’époque participé en Sicile à une formation sur la fabrication traditionnelle du chocolat et à Cita Di Castello à la Foire internationale du chocolat équitable. 

Une formation proposée par Youth in Action, un programme financé par l’Union européenne.

La coopérative a grandi et est sur le point de moderniser son outil de production avec des rendements en forte hausse. 

Rien que pour le premier trimestre 2016, elle a transformé 2,5 tonnes de cacao 100% togolais contre une tonne l’année dernière.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.