« Faure Goungoun Kpaab »

19/07/2010
 « Faure Goungoun Kpaab »

Cela signifie en Moba « le champ de coton de Faure » ; c’est aussi le nom donné à un projet de production de coton qui a été lancé lundi à Dapaong, dans la région des Savanes.
L’objectif est de mettre en production, dans une première étape, plus de 100 hectares sur 500 prévus dans les cinq préfectures du Togo et l’initiative en revient à Noël Depoukn (photo), le président de la Nouvelle jeunesse pour le soutien au président Faure (NJPF)
« En dépit des efforts menés par le gouvernement qui a remboursé sa dette vis-à-vis des producteurs cotonniers, malgré les réformes engagés dans le secteur, beaucoup de producteurs hésitent encore à s’engager. Nous voulons par cette initiative susciter leur adhésion», a expliqué M. Depoukn lors de la cérémonie de lancement.
L’urgence est là car la production est passée de 87.000 tonnes il y a quelles années à 7000 tonnes aujourd’hui.
Pour les responsables de la NSCT, l’objectif n’est pas de se limiter à 100 ou 500 hectares, mais de parvenir à 18.000 hectares exploités pour la prochaine campagne.
« Faure Goungoun Kpaab » bénéficie de l’appui du ministère de l’Agriculture qui a fournit des tracteurs et des experts agricoles.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.