Faure inaugure le nouveau siège des impôts

26/04/2010
Faure inaugure le nouveau siège des impôts

Le président Faure Gnassingbé a présidé lundi la cérémonie d'inauguration du nouveau siège de la direction générale des impôts (DGI).
" Ce siège permettra à la direction générales des impôts d'accélérer l'amélioration de ses performances pour cette année fiscale et pour celles à venir", a déclaré le ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otteh Ayassor.
Le nouvel bâtiment de 7 niveaux comprend des bureaux, des locaux techniques, une salle de sport et un restaurant d’entreprise.
Voici le discours prononcé par le ministre de l’Economie et des Finances
Je voudrais tout d’abord rendre un hommage déférent aux plus Hautes Autorités de notre pays et, plus particulièrement, à Son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République, pour l’honneur qu’il nous fa it en prenant personnellement part à la cérémonie de ce jour, renouvelant ainsi son soutien qui ne nous a jamais fait défaut dans la lutte quotidienne que nous menons afin de concrétiser les idéaux de développement qu’il insuffle au Togo depuis quelques années.
Je voudrais également remercier très sincèrement tous nos invités pour avoir accepté d’honorer de leur présence, cette cérémonie officielle d’inauguration du nouvel immeuble de la Direction Générale des Impôts.
Excellence Monsieur le Président de la République,
Il y a 50 ans, presque jour pour jour, à l’occasion de son accession à la souveraineté internationale, un nouveau jour s’est levé pour le peuple togolais, comme le rappelle l’une des chansons populaires qui ont marqué cette époque. En 1960, le jour nouveau correspondait à la rupture avec la gestion coloniale et l’avènement d’une gestion indépendante dont les défis majeurs furent la formation des cadres nationaux pour prendre en charge l’administration du pays, le développement national et la construction d’une Nation digne de ce nom.
Aujourd’hui, nous pouvons encore dire qu’un nouveau jour se lève pour le Togo. Cependant, les défis sont d’un autre ordre. En effet, depuis les années 90, le Togo a connu des jours sombres qui ont affecté les conditions de vie de nos populations et leur joie de vivre. Il a fallu, Excellence Monsieur le Président de la République, que, sur la base de votre projet de société, vous ameniez depuis 2005 toute la classe politique à un dialogue profond qui a abouti en 2006 à l’Accord Politique Global pour redonner espoir aux togolais qui avancent résolument vers une démocratie effective et apaisée.
La suite, nous le savons tous. Mais je m’en voudrais de ne pas rappeler que, grâce à l’apaisement politique, des actions d’envergure de redressement économique et financier ont été engagées par le Gouvernement sous Votre haute impulsion. Celles-ci portent des fruits palpables depuis 2008, car, grâce notamment à l’assainissement des finances publiques, à la réforme du système financier et à la réhabilitation progressive des infrastructures, tous les partenaires techniques et financiers ont renoué avec le Togo et renforcent de jour en jour leurs interventions dans le cadre de la stratégie de réduction de la pauvreté que nous nous sommes donnée.
Un jour nouveau se lève également pour le Togo car, nous venons de gagner le pari d’une élection présidentielle transparente et sans violence, une élection saluée par l’opinion nationale et internationale et qui vous donne ainsi, Excellence Monsieur le Président de la République, l’opportunité de consolider les acquis obtenus dans le domaine des réformes économiques. Il s’agit là d’une opportunité sans précédent pour inscrire notre pays sur les sentiers d’une croissance économique forte et soutenue susceptible d’améliorer plus sensiblement les conditions de vie des populations, mais aussi, pouvant propulser le Togo vers la voie des pays dits émergeants.
Excellences, Mesdames, Messieurs,
Dans le sens de la poursuite et de la consolidation des réformes économiques et financières au Togo, l’immeuble que nous inaugurons ce jour est un des instruments ou du moins un des symboles éloquents. En effet, l’un des volets importants de la politique d’assainissement des finances publiques engagé depuis 2007 sur votre inspiration, est bien évidemment la mobilisation optimale des ressources internes. Ce volet repose essentiellement sur les programmes de modernisation, de renforcement des capacités et d’amélioration de la gestion des administrations fiscales et douanières.
Au niveau de la Direction Générale des Impôts, il s’est traduit par la signature de deux décrets, l’un portant sur la réforme de son cadre juridique et institutionnel et l’autre sur sa modernisation proprement dite. Ainsi, huit (8) directions centrales et cinq (5) directions extérieures ont été mises en place, des centres et des contrôles préfectoraux des impôts ont été créés sur toute l’étendue du territoire pour répondre à l’impératif de proximité et favoriser aux usagers, l’accomplissement de leur devoir civique sans trop de peines. Il s’est également traduit par l’informatisation de l’administration fiscale qui sera intégrale avec l’achèvement de la construction de ce nouveau siège des impôts.
Pour accompagner ces réformes institutionnelles, il était devenu nécessaire d’offrir un cadre de travail plus fonctionnel et adéquat aussi bien aux agents de l’administration fiscale qu’aux usagers.
Ce nouveau siège vient donc à point nommé car, il permettra à la Direction Générale des Impôts d’accélérer l’amélioration de ses performances en vue d’être à la hauteur de nos ambitions que nous nous sommes fixés pour cette année fiscale et celles que nous nous fixons également pour l’avenir.
Il marque aussi un nouveau départ dans les relations entre l’administration et les usagers s’inscrivant dans une nouvelle méthode de travail basée sur les standards internationaux en matière de relations publiques avec l’objectif ultime de créer une synergie d’actions avec les usagers.

C’est pour moi le lieu de féliciter très chaleureusement la Directrice Générale des Impôts pour son dynamisme et le personnel de cette administration pour les performances sans cesse satisfaisantes enregistrées depuis le lancement des réformes.
Je saisis également l’occasion qui m’est offerte pour les exhorter à redoubler d’efforts pour des résultats plus éclatants en ce moment où les exigences en matière de mobilisation des recettes deviennent de plus en plus contraignantes non seulement pour répondre aux impératifs de la mise en œuvre de nos programmes économiques et financiers appuyés par les institutions de Bretton Woods, mais aussi, pour répondre aux besoins de plus en plus grandissants de réduction de la pauvreté.
Je m’engage en leur nom et ensemble avec eux à œuvrer pour faire un bon usage de ce joyau qui mettra notre administration fiscale plus à l’aise dans l’exécution de ces mission.
Enfin, Excellence, Monsieur le Président de la République,
Avec ce joli bâtiment qui nous offrira désormais un cadre idéal de travail, je puis vous assurer que les objectifs ambitieux que nous nous sommes fixés cette année, eu égard à la mobilisation accrue des ressources fiscales, seront susceptibles d’être pleinement atteints malgré les abattements d’impôt que le Gouvernement a eu le mérite d’effectuer encore cette année fiscale pour alléger les charges des sociétés et pour accroitre le pouvoir d’achat des travailleurs.
Je ne voudrais pas terminer sans réitérer ma profonde gratitude à votre Excellence Monsieur le Président de la République ainsi qu’à vous tous pour l’intérêt manifesté à la cause des réformes économiques tout en renvoyant à nouveau la Directrice Générale des Impôts et le personnel de l’administration des impôts dotés désormais de ces moyens modernes, à leurs obligations pour des résultats plus performants.
Je vous remercie pour votre aimable attention.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.