Faure visite le chantier de la nouvelle aérogare

09/09/2013
Faure visite le chantier de la nouvelle aérogare

Les travaux de la nouvelle aérogare de Lomé avancent rapidement, très rapidement même. Et le président Faure Gnassingbé a voulu s’en rendre compte de visu en effectuant lundi une visite impromptue sur le site.

Le gros œuvre est achevé à près de 80% et pour le reste, tout devrait être terminé d’ici un an. 

Construite sur deux niveaux (départs/arrivées), l’aérogare aura une surface de 21.000 m2 et disposera de 4 rampes télescopiques pour un accès direct aux avions

A terme, l’aéroport de Lomé, qui accueille de plus en plus de compagnies -Asky en a fait sa base opérationnelle - pourra recevoir de 1,5 à 2 millions de passagers par an, contre 400 à 500.000 actuellement.

Le projet prévoit également l’extension de la zone de fret avec une capacité qui passera à 50.000 tonnes/an, contre 15.000 aujourd’hui. Bonne nouvelle pour Ethiopian Airlines qui a décidé d’y installer son Hub ouest-africain.

Enfin, les travaux prévoient l’agrandissement du parking avions (15 appareils gros porteurs) et la construction d’un second taxiway ; la voie de dégagement permettant de quitter la piste rapidement.

L’ancienne aérogare devrait être reconvertie en galerie commerciale et en hôtel.

Les travaux sont réalisés par l’entreprise chinoise ‘China airport Construction Inc’, déjà à l’origine du nouvel aéroport de Brazzaville (Congo). 

Le financement est assuré par un prêt concessionnel de 150 millions de dollars accordé au Togo par l’Exim Bank of China, la banque publique d’import-export.

L’inauguration est prévue en décembre 2014.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.