Filière coton : trouver un cadre incitatif

15/08/2007
Filière coton : trouver un cadre incitatif

Cotonculteurs, chercheurs, techniciens, vulgarisateurs et représentants de firmes agro-pharmaceutiques sont décidés à Œuvrer pour le rendement de la filière coton, à l'issue des journées de réflexion sur la baisse de rendements du cotonnier en Afrique qui se sont achevées le week-end dernier au Togo. "La culture du coton est stratégique pour l'Afrique, car elle permet aux paysans de s'équiper, d'améliorer leur niveau de vie et lutter contre la pauvreté", a déclaré le président de l'Association cotonnière africaine(ACA), Célestin T. Tendrebeogo.

Les participants à ces journées ont demandé aux Etats africains d'apporter leur soutien aux contonculteurs dans la défiscalisation et l'acquisition des intrants(semences, engrais, herbicides, insecticides) et des matériels agricoles pour relancer la production.Ils ont lancé un appel pour le renforcement des capacités de la recherche cotonnière par un financement régulier en vue de vaincre les contraintes techniques à la production. Les producteurs ont été invités à réaliser des efforts par le respect des recommandations techniques en matière de culture du coton.

L'observation des règles de bonne gouvernance, le renforcement des capacités des leaders, cadres et différents acteurs économiques de la filière ainsi que la mise en place des lois et autres textes réglementant la propriété foncière rurale sont entre autres des propositions faites pour relever la filière coton.

Les participants ont également dénoncé les subventions massives octroyées par les pays du Nord à leurs producteurs, créant une concurrence déloyale sur le marché international.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo modernise ses prisons

Justice

Surpopulation, promiscuité, manque d’hygiène, violences. L'état des prisons n'est pas reluisante, mais c'est en cours d'amélioration.

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.