Financements : la Belgique à l’écoute

25/01/2013
Financements : la Belgique à l’écoute

Une vingtaine de représentants de grandes entreprises belges et d’institutions publiques de financement, ont rencontré vendredi à Bruxelles le Premier ministre togolais Arthème Ahoomey-Zunu, à l’occasion d’un déjeuner organisé au Sénat.

On notait la présence de Constant Pompen, de la Société belge d’investissement international, de Thibaut de Haene (photo), de l’Office national du ducroire (Assurance crédit), de Chantal Cretillon, des Douanes et Assises (qui ont déjà un programme de coopération avec le Togo) ainsi que des responsables de la SFPI, le Fonds souverain belge qui dispose d’un portefeuille de 20 milliards d’euros déjà actif dans les pays émergents via un Fonds de private equities et de venture capital.

Constant Pompen, Investment Officer, Société belge d’investissement international

Concernant les groupes privés, plusieurs sociétés spécialisées dans le traitement de l’eau, l’énergie et la finance ont manifesté leur intérêt pour le marché togolais au moment ou de plus en plus d’entreprises belges font un retour remarqué sur le continent africain.

M. Ahoomey-Zunu a rappelé les innovations introduites par le gouvernement pour rendre l’environnement des affaires plus attractif et le potentiel dont dispose le Togo compte-tenu de ses infrastructures et de sa localisation géographique. 

VOIR LE DIAPORAMA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.