Financements : le parcours du combattant

07/12/2012
Financements : le parcours du combattant

Le Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (FAIEJ) a organisé jeudi une journée d’information consacrée à la micro finance et aux mécanismes d’obtention de crédits pour les jeunes entrepreneurs ; une problématique à laquelle ils sont confrontés au quotidien. 

La ministre du Développement à la base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes, Victoire Dogbé-Tomegah (photo), et sa collègue du Commerce et de la Promotion du secteur privé, Bernadette Legzim Balouki, étaient là pour répondre aux questions de l’assistance. Il y avait également des représentants de la Banque africaine de développement (BAD) et d’institutions de micro finance.

Le FAIEJ est un nouveau mécanisme de financement - placé sous la tutelle du ministère du Développement à la base - destiné à faciliter la création de petits projets et à les financer, partiellement ou en totalité, le cas échéant. Les domaines d’intervention concernent le secteur agricole, la transformation agro alimentaire, la production céréalière, l’artisanat, les technologies de l’information et de la communication, les énergies renouvelables ou le commerce.

« Les initiatives d’insertion économique des jeunes se heurtent souvent à des obstacles qui sont tantôt d’ordre institutionnel, tantôt d’ordre culturel ou financier ou parfois imputables aux jeunes promoteurs eux-mêmes. Il est donc nécessaire de tout mettre à plat pour faire avancer les choses », a reconnu Mme Dogbé-Tomegah.

L’impossibilité de décrocher des financements s’explique aussi par le fait que les demandeurs ne disposent d’aucune garantie ; en outre, leur business plan est parfois mal ficelé.

Il est donc important de trouver un cadre général permettant d’assurer à la fois le financement et l’accompagnement des entrepreneurs, a indiqué la ministre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).