Fondamentaux

23/12/2012
Fondamentaux

«La position géographique stratégique du Togo, son port en eau profonde, la qualité des infrastructures, le très bon niveau de la main d’œuvre et son adaptabilité sont les atouts incontestables que notre pays doit mettre à profit pour attirer l’investissement étranger». En cette fin d’année, le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT), Jonathan Fiawoo (photo), a tenu à rappeler quelques fondamentaux.

« Je suis persuadé que le gouvernement continuera sa politique de réformes basée sur les principes du libéralisme et de la libre entreprise », a encore indiqué M. Fiawoo.

La CCIT souligne que le climat des affaires s’est nettement amélioré ces dernières années, même si des améliorations sont encore à réaliser. En 2012, elle a signé de nombreux accords de coopération avec des Chambres étrangères et organisé plusieurs missions de promotion à l’étranger. Des délégations d’hommes d’affaires français, canadiens et scandinaves se sont rendus à Lomé ces derniers mois pour des mission de prospection.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

D1 : AS Togo Port prend la tête

Sport

Lors de la 14e journée de D1, disputée dimanche, Anges et Sémassi ont fait match nul (0-0).

Travail remarquable

Coopération

Implantée dans une cinquantaine de pays, dont le Togo, PLAN est une organisation non gouvernementale de solidarité internationale qui agit pour donner aux enfants et aux jeunes les plus marginalisés les moyens de construire leur avenir.

SCAPE : lever certains obstacles

Développement

La SCAPE, Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi, est la feuille de route que s’est donné le gouvernement pour assurer le développement économique du pays. Elle nécessite d’importants moyens et le concours actif des donateurs.

Chaude ambiance à la FTF

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) est secouée par une énième crise. L’ancien président de la Fédé, Tata Avlessi, s’oppose à son successeur, Gabriel Améyi,