Fondre de plaisir avec le chocolat togolais

29/01/2016
Fondre de plaisir avec le chocolat togolais

L'occasion de promouvoir le cacao togolais

Pour la troisième année, Bruxelles accueillera le Salon du Chocolat du 5 au 7 février prochains, pour une nouvelle célébration du chocolat belge, sous toutes ses formes et dans tous ses états.

Plus de plus de 100 participants – chocolatiers, pâtissiers, confiseurs, chefs, chefs pâtissiers, designers et experts du cacao – ont confirmé leur présence.

Le Salon proposera un programme complet d’animations ludiques et didactiques pour petits et grands : démonstrations de recettes, conférences, ateliers pour adultes et enfants, sculptures en chocolat, expositions, ... sans oublier bien sûr le célèbre défilé de robes en chocolat.

Pour cette édition 2016, le Togo est le pays étranger invité d’honneur.

Ce n’est pas un gros producteur de cacao, comparé à la Côte d’Ivoire, mais la qualité de la fève est exceptionnelle.

A Bruxelles seront aussi présents les responsables de Choco-Togo, le seul chocolat fabriqué localement.

Infos pratiques

Du vendredi 5 février au dimanche 7 février 2016

Ouvert de 10h à 19h le vendredi et le samedi / de 10h à 18h le dimanche

Lieu

Brussels Expo – Palais 1

Place de Belgique 1

1020 Bruxelles

Le site du Salon

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.