Forces et faiblesses de l'agriculture

11/04/2008
Forces et faiblesses de l'agriculture

Comment se porte l'agriculture au Togo. Quels sont ses atouts et ses faiblesses. Ce sont les questions auxquelles ont tenté de répondre les professionnels du secteur lors d'un atelier organisé à l'INFA de Tové à Kpalimé.

Présidé par le Premier ministre, Komlan Mally, les ingénieurs, techniciens et acteurs du monde agricole, ont tenté d'établir un diagnostic de l'agriculture togolaise en vue d'élaborer un guide technique pour redynamiser ce secteur. Le PM a souhaité que la réunion de Kpalimé provoque le "déclic" pour une renaissance de l'agriculture.

« A l'issue de vos travaux, nous attendons l'élaboration d'une véritable stratégie de relance du secteur agricole afin d'apporter une contribution

importante et appréciable à l'économie nationale et d'accroître la disponibilité alimentaire pour couvrir les besoins en denrées du pays et dégager des excédents exportables » a déclaré Komlan Mally.

Le secteur primaire concerne aujourd'hui plus des trois quarts de la population active et représente 28% du PIB et 20% des recettes d'exportation. Dans sa stratégie de relance du secteur, le gouvernement a déjà mis à la disposition du monde rural une centaine de tracteurs et de plus de 2000 tonnes d'engrais.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers bondissent

Sport

Grâce à ses deux victoires sur l’Ouganda, l’équipe nationale de foot du Togo fait un bond spectaculaire dans le classement FIFA du mois d’octobre.

300 millions pour la réconciliation

Coopération

La Délégation de l’Union Européenne au Togo va subventionner pour 300 millions de Fcfa 26 projets élaborés par des organisations de la société civile en faveur de la réconciliation nationale.

KR 2013 : 2e vague

Coopération

Une nouvelle cargaison de riz estimée à près de 3 milliards de Fcfa a été offert mercredi par le gouvernement japonais dans le cadre du Kennedy Round (KR) 2013. 

72 milliards pour un Togo plus moderne

Développement

L’Union européenne a consacré 72 milliards de Fcfa depuis 7 ans pour la modernisation des infrastructures.