Formation des jeunes agriculteurs et des futurs chefs d'entreprise

16/07/2012
Formation des jeunes agriculteurs  et des futurs chefs d'entreprise

Une trentaine de jeunes entrepreneurs agricoles ont entamé lundi une formation de 4 mois destinée à renforcer leur expérience dans les filières de la production végétale et animale, de la transformation agroalimentaire et de l’agriculture intégrée.

Ils ont été sélectionnés sur la base de leur motivations et sont dispatchés répartis dans 3 unités de formation, notamment le Centre International de Développement Agro Pastoral (CIDAP) de Baga, l’Opportunity Industrialization Center (OIC) de Notsè et l’Institut National de Formation Agricole (INFA) de Tové.

Organisée par le ministère du Développement à la base, dans le cadre de son Projet de soutien aux activités économiques des groupements (PSAEG), cette formation permettra d’aider ces agriculteurs à développer leur exploitation dans leur village d’origine.

Parallèlement, près de 80 jeunes diplômés sans emploi ont entamé ce lundi à Kara (nord) une formation d’une semaine en création et gestion de micro entreprises et en élaboration de plans d’affaires. Des informations leur seront aussi données sur les financemets

A la clé, une subvention de l’Etat sera accordée aux meilleurs projets d’entreprise

Cette formation est organisée par le ministère du Développement à la base, en charge de l’Emploi des jeunes avec l’appui financier du PNUD et du Centre autonome d’étude et de renforcement des capacités pour le développement au Togo (CADERDT).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.