Frédéric Zomer : ‘Nous allons produire sans polluer’

21/05/2013
Frédéric Zomer : ‘Nous allons produire sans polluer’

ScanTogo, filiale du Groupe allemand Heidelberg Cement (le plus important producteur allemand de ciment), construit à Tabligbo une usine de production de clinker. Les travaux ont débuté il y a un an et si l’entreprise chinoise tient le calendrier, la production pourra effectivement démarrer fin 2014.

Fréderic Zomer (photo), responsable de ce projet, se déclare confiant. « Le délai de 1005 jours sera respecté », confie-t-il dans l’entretien qui suit.

Heidelberg est présent dans plusieurs pays d’Afrique dont la RDC, le Gabon, le Bénin, la Tanzanie, le Burkina Faso et maintenant le Togo avec un investissement de 254 millions de dollars.

Republicoftogo.com : Où en est le chantier ?

Fréderic Zomer : Il tourne à plein régime avec 300 ouvriers qui travaillent 7/7. Les fondations sont presque terminées. Il reste à faire venir le matériel lourd et à l’installer. Selon le chronogramme, les travaux doivent s’étaler très exactement sur 1005 jours avec le début de la production prévue pour le 31 décembre 2014.

Republicoftogo.com : Quelle sera la capacité de cette unité ?

Fréderic Zomer : Elle sera de 5000 tonnes de clinker par jour, soit 1,5 millions de tonnes par an.

Aujourd’hui, le clinker nécessaire pour la fabrication du ciment de CIMTOGO, est à 100% importé de Norvège, de Turquie et de Belgique.

L’objectif de Scantogo est de produire en local. Le clinker Made in Togo alimentera les usines de broyage comme CIMTOGO-Lomé, dans un premier temps, puis, CIMTOGO-Nord, ainsi que nos usines CIMBENIN, CIMBURKINA et GHACEM.

Republicoftogo.com : Reste deux problèmes, celui de l’accès à l’usine avec des routes en mauvaise état et l’acheminement du clinker chez les clients

Frédéric Zomer : Des discussions sont déjà engagées avec les autorités pour la réhabilitation des routes menant à l’usine. D’autre part, une piste entre Tabligbo et le site sera construite sur 10 km afin que les camions puissent accéder sans mettre en danger et sans gêner les populations locales. Par ailleurs, nous avons dans les cartons un projet de transport par voie ferroviaire pour limiter les nuisances causées par les camions.

Republicoftogo.com : Le personnel appelé à travailler dans l’usine bénéficiera-t-il d’un environnement de qualité ?

Fréderic Zomer : Certainement. Il est prévu la construction d’un village moderne composé de 102 maisons, d’une clinique, de magasins et d’une salle de sport polyvalente.

Republicoftogo.com : Et pour les populations riveraines, qu’avez-vous prévu ?

Fréderic Zomer : La convention d’investissement signé avec l’Etat prévoit qu’une Fondation investira au minimum 125 millions de Fcfa chaque année en faveur des localités et des communautés de la zone pour améliorer la qualité de vie et pour favoriser des projets de développement.

Republicoftogo.com : Quel impact sur l’environnement ?

Fréderic Zomer : Avant de démarrer le projet, nous avons obtenu tous les permis environnementaux. Scan-Togo, filiale d’un Groupe allemand, est très soucieux d’environnement. Vous savez, en Allemagne, les écologistes sont très puissants, ils ont de l’influence et constitue un groupe de pression avec lequel il faut compter. L’usine de Tabligbo offre de ce côté là toutes les garanties.

Notre volonté es de polluer le moins possible la région. C’est très important. Nous avons eu les mêmes préoccupations au Congo et en Tanzanie où nous exploitons des usines.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.