Germain Essohouna Méba prend la tête des chambres consulaires

19/11/2015
Germain Essohouna Méba prend la tête des chambres consulaires

Germain Essohouna Méba

Germain Essohouna Méba, patron de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT) a été désigné jeudi président de la conférence permanente des chambres consulaires africaines et francophones (CPCCAF) au terme de la 41e réunion qui s’est déroulée à Lomé.

Il succède au Congolais Albert Yuma-Mulimbi. 

La CPCCAF est une association à but non lucratif dont l’objet est de contribuer au développement du secteur privé africain par la coopération entre les chambres consulaires membres de son réseau.

L’action de la CPCCAF se fonde sur le rôle central que doivent jouer les chambres consulaires africaines en matière de développement économique local.

Représentantes et opératrices au service de toutes les entreprises, et notamment les plus fragiles et les moins aidées, les chambres consulaires, par leur capacité d’évocation auprès des pouvoirs publics et par leur offre de services au bénéfice de toutes les unités de production, contribuent à la structuration du secteur privé et à la création de richesses.

Exclusivement centrée sur les relations entre la France, l’Afrique subsaharienne et Madagascar, la CPCCAF a accompagné la mondialisation des échanges en s’ouvrant en 2005 plus largement au Maghreb et au monde francophone de l’hémisphère nord avec l'adhésion de la Fédération des chambres de commerce et d'industrie de Belgique et de la Chambre de commerce de Québec.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Merci à Faure Gnassingbé

Cédéao

Le nouveau Premier ministre bissau guinéen, Aristides Gomes, va entamer une tournée ouest-africaine qui le mènera à Lomé.

Les droits des personnes est au cœur du développement

Développement

Le gouvernement togolais travaille pour garantir un développement inclusif, équitable et durable.

Sida : appui américain

Santé

Les Etats-Unis aident le Togo et d'autres pays africains à lutter plus efficacement contre le sida. Et fournit des moyens financiers.

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.