Germain Meba plaide pour un secteur privé dynamique

30/03/2016
Germain Meba plaide pour un secteur privé dynamique

Germain Essohouna Meba

Germain Essohouna Meba, le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT) est de retour de Madagascar où il a participé à la première réunion du bureau exécutif de la conférence permanente des Chambres consulaires africaines et francophones (CPCCAF) depuis son élection en novembre 2015 à Lomé.

M. Meba préside actuellement cette organisation.

La CPCCAF est une association à but non lucratif dont l’objet est de contribuer au développement du secteur privé africain par la coopération entre les chambres consulaires membres de son réseau.

L’action de la Conférence se fonde sur le rôle central que doivent jouer les chambres consulaires africaines en matière de développement économique local.

Représentantes et opératrices au service de toutes les entreprises, et notamment les plus fragiles et les moins aidées, les chambres consulaires, par leur capacité d’évocation auprès des pouvoirs publics et par leur offre de services au bénéfice de toutes les unités de production, contribuent à la structuration du secteur privé et à la création de richesses.

Exclusivement centrée sur les relations entre la France, l’Afrique subsaharienne et Madagascar, la CPCCAF a accompagné la mondialisation des échanges en s’ouvrant en 2005 plus largement au Maghreb et au monde francophone de l’hémisphère nord avec l'adhésion de la Fédération des chambres de commerce et d'industrie de Belgique et de la Chambre de commerce de Québec.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.