Girma Wake : Asky est déjà profitable

12/06/2010
Girma Wake : Asky est déjà profitable

Ethiopian Airlines (ET) a de l’appétit. Son directeur général, Girma Wake (photo), a déclaré samedi à « Air Transport World » (ATW) qu’il n’excluait pas le lancement de nouvelles compagnies régionales en Afrique australe et en Afrique du Nord, soit par une prise de participation, soit par des créations en s’inspirant du modèle Asky.
Asky lancée en début d’année au Togo, dessert désormais 14 capitales en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale avec des coefficients de remplissage proches de 70%. ET détient 25% du capital.
« Asky est déjà profitable », a assuré Girma Wake, « Il faut à présent consolider l’entreprise ».
D’après ATW, la compagnie devrait recevoir son troisième avion, un Boeing 737 NG, dans le courant de l’été.
ET renouvelle actuellement sa flotte et recevra d’ici un an des Boeing 777-200, des 787 Dreamliner et des 737-800.
De quoi renforcer son réseau international avec de nouvelles destinations prévues en Inde, en Corée du Sud, en Malaisie et en Chine et des vols supplémentaires vers les Etats-Unis (New York, Atlanta, Los Angeles).
La compagnie éthiopienne espère transporter 3 millions de passagers cette année contre 2,8 en 2009.
M. Wake ne cache pas cependant que la concurrence devient de plus en plus rude en Afrique avec des transporteurs comme Emirates et Quatar Airways.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.