Gnininvi, capitaine d'industrie

07/03/2009
Gnininvi, capitaine d'industrie

Les industriels sont-ils les laissés pour compte des réformes au Togo ? Non, répond Messan Léopold Gnininvi, le ministre d'Etat chargé de l'Industrie, de l'Artisanat et des Innovations technologiques. Et pour le prouver, il s'est rendu vendredi en zone industrielle portuaire pour y rencontrer certains acteurs. "Les industriels ont le sentiment d'avoir été négligés dans le programme d'urgence du gouvernement. Je suis venu ici pour les rassurer et pour les encourager ", a expliqué le ministre.

Il a visité cinq  entreprises actives dans des secteurs divers."L'industrie est un secteur d'avenir au Togo ; nous pensons qu'il doit se développer et l'Etat doit l'aider " a poursuivi le ministre.

Un secteur qui emploie près de 10.000 personnes, toutes catégories confondues.

Messan Léopold Gnininvi a confié à une équipe d'experts le soin d'étudier avec les entreprises un programme de mise à niveau initié par l'UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine) dans le but de renforcer leur compétitivité sur le continent.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.