Gnininvi, capitaine d'industrie

07/03/2009
Gnininvi, capitaine d'industrie

Les industriels sont-ils les laissés pour compte des réformes au Togo ? Non, répond Messan Léopold Gnininvi, le ministre d'Etat chargé de l'Industrie, de l'Artisanat et des Innovations technologiques. Et pour le prouver, il s'est rendu vendredi en zone industrielle portuaire pour y rencontrer certains acteurs. "Les industriels ont le sentiment d'avoir été négligés dans le programme d'urgence du gouvernement. Je suis venu ici pour les rassurer et pour les encourager ", a expliqué le ministre.

Il a visité cinq  entreprises actives dans des secteurs divers."L'industrie est un secteur d'avenir au Togo ; nous pensons qu'il doit se développer et l'Etat doit l'aider " a poursuivi le ministre.

Un secteur qui emploie près de 10.000 personnes, toutes catégories confondues.

Messan Léopold Gnininvi a confié à une équipe d'experts le soin d'étudier avec les entreprises un programme de mise à niveau initié par l'UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine) dans le but de renforcer leur compétitivité sur le continent.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo modernise ses prisons

Justice

Surpopulation, promiscuité, manque d’hygiène, violences. L'état des prisons n'est pas reluisante, mais c'est en cours d'amélioration.

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.