Grandes manœuvres dans le ciel africain

10/06/2010
Grandes manœuvres dans le ciel africain

Au moment ou les grandes compagnies aériennes internationales connaissent de graves difficultés financières en raison de la crise mondiale, l’Afrique reste encore une zone de forte profitabilité. Ce qui n’a pas échappé à Lufthansa et à Ethiopian Airlines.
Le quotidien français, Le Figaro, a publié mercredi une enquête très fouillée sur le sujet.
La compagnie allemande, également propriétaire de Swiss et de Brussels Airlines, renforce considérablement son réseau Afrique qui propose déjà 38 destinations. D’abord vers l’Ethiopie, puis vers l’Afrique centrale et l’Afrique de l’Ouest.
Début juillet, Brussels Airlines opèrera des vols vers le Togo, le Burkina et le Bénin.
Autre signe évident de ces grandes manœuvres, l’adhésion prochaine d’Ethiopian Airlines à Star Alliance, un groupement de compagnies, dominé par Lufthansa, qui comprend, notamment, Singapore Airlines, United, Air China, Austrian, Continental Airlines, ou Thai.
L’allemande se servira du Hub d’Addis Abeba pour proposer des connexions panafricaines.
Mieux encore, Asky, la nouvelle compagnie basée au Togo et dont Ethiopian détient une partie du capital, pourrait servir de relais régional à l’alliance Lufthansa/Brussels Airlines/Ethiopian, avec ses 14 destinations en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale et d’autres à venir dans les prochaines semaines.
Une concurrence qui pourrait entrainer une baisse des tarifs entre l’Afrique et l’Europe et rogner le monopole dont bénéficie Air France sur cette région depuis des décennies.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.