Groupements à la base : beau succès

23/12/2011
Groupements à la base : beau succès

Le projet de soutien aux activités économiques des groupements, initié en 2008 par le ministère du Développement à la base, connaît un joli succès. 7.500 groupements ont déjà bénéficié de cette initiative, indique le coordonnateur général, Mensan Agbégbazé (photo).

Republicoftogo.com: Peut-on dire aujourd’hui que ce projet a atteint ses objectifs ?

Mensan Agbégbazé: Sans doute, même si on peut faire toujours mieux. Le projet suscite intérêt et enthousiasme. 

Nous avons déjà appuyé plus de 7.500 groupements à la base avec du matériel et des équipements de production. 

Par ailleurs, environ 500 groupements ont bénéficié d’une formation ; qu’il s’agisse des techniques de production, de gestion, de commercialisation groupée et de techniques de vente. En outre 55 jeunes ont reçu une formation dans des centres spécialisés à  Porto Novo, au Bénin, et au Togo. 

Très important à signaler également, les institutions de micro finance ont accordé 3,2 milliards d’aide à ces groupements à la base.

Je tiens à remercier au passage tous les partenaires qui ont fait de ce projet une réussite ; le gouvernement, bien sûr, mais aussi Togo Telecom et deux organismes de micro crédit, Fucec Togo et Wages.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.