Haro sur les contrefaçons

29/04/2008
Haro sur les contrefaçons

Le géant mondial suisse Nestlé et les douanes togolaises ont signé lundi un protocole d'accord de lutte contre les produits contrefaits. L'agence Xinhua qui rapporte l'information souligne que cette collaboration a pour objectif de lutter contre les faux produits Nestlé qui circulent au Togo.

La multinationale suisse a signé des accords similaires avec l'Egypte, la Jordanie et l'Algérie, mais le Togo est le premier à le faire en Afrique de l'Ouest."L'une des plaies de nos économies, c'est la contrefaçon et la piraterie", souligne le directeur des douanes qui déplore l'absence de moyens de lutte.

Justement, Nestlé devrait fournir cette assistance technique et financière.

Au Togo, comme ailleurs en Afrique, la contrefaçon touche tous les secteurs : alimentation, électronique, pièces détachées automobiles ou plus grave, les médicaments.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Une voiture solaire assemblée au Togo

Environnement

Les industriels n’ont pas attendu la signature par le Togo de l’Accord de Paris pour se lancer dans le secteur des véhicules propres.