Haro sur les importations frauduleuses

23/06/2008
Haro sur les importations frauduleuses

Le ministre de l'Agriculture a mis en garde lundi contre les importations illégales de découpes de volailles et de poissons congelés susceptible de porter atteinte à la santé publique. Les menaces de propagation du virus H5N1 sont réelles et les autorités togolaises exercent un contrôle strict sur tout ce qui rentre au Togo par voie routière, maritime ou aérienne. Des cas de grippe aviaire ont été détectés il y a plusieurs mois dans les pays voisins, notamment au Bénin.

Le ministre Messan Kossi Ewovor rappelle que « l'importation au Togo d'animaux vivants, de denrées alimentaires d'origine animale à savoir les viandes, les produits de viande, les produits de pêche, les Œufs et dérivés, les conserves de poisson et de viande, le lait, les produits laitiers et dérivés, le miel est subordonnée à une autorisation d'importation et de dépotage délivrée par le ministre de l'agriculture, de l'élevage et de la pêche ».Voici le communiqué du ministre de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche

Il nous a été donné de constater depuis un certain temps que les découpes de volailles et les poissons congelés sont importés frauduleusement sur le territoire togolais. Ces importations anarchiques qui échappent ainsi aux contrôles des services vétérinaires constituent un réel danger pour la santé publique.

Il est à rappeler que, conformément à l'arrêté n°69/MAEP/CAB/SG/DEP du 12 décembre 2006 portant fixation des conditions d'importation et de dépotage d'animaux vivants et de denrées alimentaires d'origine animale, notamment en son article 1er, l'importation au Togo d'animaux vivants, de denrées alimentaires d'origine animale à savoir les viandes, les produits de viande, les produits de pêche, les Œufs et dérivés, les conserves de poisson et de viande, le lait, les produits laitiers et dérivés, le miel est subordonnée à une autorisation d'importation et de dépotage délivrée par le ministre de l'agriculture, de l'élevage et de la pêche.

Le ministre invite expressément tous les opérateurs économiques concernés à plus de civisme et de responsabilité en leur demandant de se conformer scrupuleusement aux textes en vigueur sous peine de subir les sanctions prévues par la loi à cet effet. Il saisit en outre l'occasion pour solliciter la collaboration des autres partenaires dans la lutte contre les importations illicites car la santé n'a pas de prix. Le ministre en appelle à la grande vigilance de la population pour qu'elle prenne en main la protection de sa santé et l'invite à dénoncer tout fraudeur pour le bien-être des consommateurs de notre pays.

 

 

Le ministre Messan Kossi Ewovor

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation. 

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.