Hausse des carburants

03/06/2011
Hausse des carburants

Le Togo a procédé vendredi à une légère augmentation des prix des produits pétroliers. A compter du 4 juin, le litre de super sans plomb coûtera 567 Fcfa.
"Nous aurions dû faire ces ajustements depuis février 2011 mais nous avons poursuivi notre politique de subventions tout en restant très attentif à l'évolution des cours mondiaux. Or aujourd’hui ont atteint un niveau tel que le budget de l'Etat ne peut plus supporter une subvention supplémentaire", a déclaré le ministre du Commerce Ahoumey-Zunu Sélécodji (photo).    
Les autorités ont décidé de toute une série mesures d’accompagnement comme l’octroi d’une prime de 5000 francs à tous les agents de la fonction publique et du secteur privé relevant des catégories B, C, D. Une autre prime trimestrielle de 5000 francs sera accordée aux étudiants ; enfin il est prévu une exonération de la taxe sur le transport routier, y compris pour les conducteurs de taxis-moto.
"Ces mesures visent à amortir le choc et à pour aider les couches les plus vulnérables à surmonter les difficultés", a M. Ahoumey-Zunu.
Les nouveaux prix à la pompe
Super sans plomb : 567 Fcfa/l
Pétrole lampant :  467 Fcfa
Mélange deux temps :  639Fcfa
Gaz oil ; 599 Fcfa
Gaz butane :  3675 Fcfa le bombonne de 12 kg.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.