Hausse des carburants

03/06/2011
Hausse des carburants

Le Togo a procédé vendredi à une légère augmentation des prix des produits pétroliers. A compter du 4 juin, le litre de super sans plomb coûtera 567 Fcfa.
"Nous aurions dû faire ces ajustements depuis février 2011 mais nous avons poursuivi notre politique de subventions tout en restant très attentif à l'évolution des cours mondiaux. Or aujourd’hui ont atteint un niveau tel que le budget de l'Etat ne peut plus supporter une subvention supplémentaire", a déclaré le ministre du Commerce Ahoumey-Zunu Sélécodji (photo).    
Les autorités ont décidé de toute une série mesures d’accompagnement comme l’octroi d’une prime de 5000 francs à tous les agents de la fonction publique et du secteur privé relevant des catégories B, C, D. Une autre prime trimestrielle de 5000 francs sera accordée aux étudiants ; enfin il est prévu une exonération de la taxe sur le transport routier, y compris pour les conducteurs de taxis-moto.
"Ces mesures visent à amortir le choc et à pour aider les couches les plus vulnérables à surmonter les difficultés", a M. Ahoumey-Zunu.
Les nouveaux prix à la pompe
Super sans plomb : 567 Fcfa/l
Pétrole lampant :  467 Fcfa
Mélange deux temps :  639Fcfa
Gaz oil ; 599 Fcfa
Gaz butane :  3675 Fcfa le bombonne de 12 kg.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.