Hausse des carburants

03/06/2011
Hausse des carburants

Le Togo a procédé vendredi à une légère augmentation des prix des produits pétroliers. A compter du 4 juin, le litre de super sans plomb coûtera 567 Fcfa.
"Nous aurions dû faire ces ajustements depuis février 2011 mais nous avons poursuivi notre politique de subventions tout en restant très attentif à l'évolution des cours mondiaux. Or aujourd’hui ont atteint un niveau tel que le budget de l'Etat ne peut plus supporter une subvention supplémentaire", a déclaré le ministre du Commerce Ahoumey-Zunu Sélécodji (photo).    
Les autorités ont décidé de toute une série mesures d’accompagnement comme l’octroi d’une prime de 5000 francs à tous les agents de la fonction publique et du secteur privé relevant des catégories B, C, D. Une autre prime trimestrielle de 5000 francs sera accordée aux étudiants ; enfin il est prévu une exonération de la taxe sur le transport routier, y compris pour les conducteurs de taxis-moto.
"Ces mesures visent à amortir le choc et à pour aider les couches les plus vulnérables à surmonter les difficultés", a M. Ahoumey-Zunu.
Les nouveaux prix à la pompe
Super sans plomb : 567 Fcfa/l
Pétrole lampant :  467 Fcfa
Mélange deux temps :  639Fcfa
Gaz oil ; 599 Fcfa
Gaz butane :  3675 Fcfa le bombonne de 12 kg.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.